Moyens de déplacement – En auto

Conduite hivernale en auto

En hiver, les conducteurs doivent adapter leur conduite aux conditions météorologiques et routières. Selon le Code de la sécurité routière, le conducteur doit diminuer sa vitesse lorsque la visibilité est réduite à cause de l'obscurité, du brouillard, de la pluie ou de précipitations, ou lorsque la chaussée est glissante ou qu’elle n'est pas entièrement dégagée.

Pour une conduite non adaptée

  • Amende de 60 $, plus les frais
  • 2 points d'inaptitude
Information utile

Les pneus d'hiver sont obligatoires du 1er décembre au 15 mars inclusivement.

Pour éviter les surprises de l'hiver

  • Munissez-vous d’une trousse d’hiver (balai à neige, grattoir, lave-glace, pelle, etc.) et laissez-la en tout temps dans votre véhicule.
  • Avant de prendre la route, déglacez et déneigez complètement votre véhicule.
  • Sur la route, diminuez votre vitesse et gardez une distance sécuritaire avec le véhicule devant vous, particulièrement lorsque la visibilité est réduite ou que la chaussée est glissante. S'il fait beau, méfiez-vous de la glace noire.
  • Allumez toujours vos feux de position et vos feux de croisement (les « basses ») quand le temps est sombre.
  • Si possible, reportez votre déplacement si les conditions routières sont mauvaises.

Planification des déplacements

Avant de prendre la route, vérifiez si vous pouvez le faire en toute sécurité en consultant :

Attention

Lors des opérations de déneigement, tenez-vous loin des déneigeuses

Les véhicules de déneigement comportent de nombreux angles morts qui empêchent leur conducteur de bien voir les autres usagers de la route.

Mieux vaut garder une distance sécuritaire lorsqu'on circule près de ce type de véhicule afin de s'assurer d'être dans le champ de vision de son conducteur.

  • Cet hiver, pour votre sécurité, gardez vos distances!

Circuler dans un « igloo mobile », c'est dangereux et interdit!

Le pare-brise et les vitres du véhicule doivent être libres de matières pouvant nuire à la visibilité du conducteur. Un agent de la paix peut remettre au conducteur une amende de 100 $ à 200 $ plus les frais et exiger le nettoyage ou le dégagement des vitres et du pare-brise lorsqu’une matière nuit à la visibilité du conducteur. Ce dernier doit se conformer à cette exigence.

Par ailleurs, il est interdit de circuler avec un véhicule couvert de neige, de glace ou de toute autre matière pouvant s’en détacher et susceptible de présenter un danger pour les usagers de la route. L’amende prévue est de 60 $ à 100 $ plus les frais.

Information utile

Cours de conduite sur glace

Certaines écoles de conduite offrent des cours de conduite sur neige et glace pour toute personne voulant améliorer ses pratiques et gagner en assurance pour la conduite hivernale.

Attention au monoxyde de carbone

Quand votre véhicule est enseveli sous la neige, il faut éviter de démarrer le moteur, d’activer la ventilation et de rester à l’intérieur du véhicule. Sinon, vous vous exposez à une intoxication au monoxyde de carbone, qui peut entraîner des problèmes de santé et dans les cas extrêmes, la mort.

Le monoxyde de carbone est un gaz sournois, car il est inodore. Il se propage dans l’habitacle sans qu’on s’en rende compte. C’est pourquoi il est important de toujours déneiger le véhicule avant de s’y installer. De cette façon, vous vous assurez notamment que le tuyau d’échappement est dégagé et que l’air qui circule dans l’habitacle est sain.

À surveiller aussi :

  • si vous êtes immobilisé sur la route pendant une tempête, pensez à dégager de temps à autre la neige du tuyau d’échappement et à ventiler l’habitacle
  • dans un abri d’auto ou un garage, méfiez-vous si votre moteur est en marche, car le monoxyde de carbone, c’est toxique!

Pour plus d’information

Consultez les pages Préparation hivernale et Pneus d’hiver : roulez en sécurité pour d’autres trucs et conseils. Visitez également le site du ministère des Transports pour en savoir davantage, et plus précisément :

Capsule vidéo

En appuyant sur le vidéo, vous changerez le contexte de la page.

Conduite hivernale : 4 comportements à adopter

Transcription textuelle :