Moyens de déplacement

Piétons : ce que dit la loi

Le Code de la sécurité routière s'applique aussi aux piétons. Pour marcher en sécurité et éviter des amendes, il faut le respecter.

Obligations et interdictions

Selon le Code de la sécurité routière, le piéton doit :

  • utiliser le trottoir qui borde la chaussée. S’il n’y en a pas, il peut circuler au bord de la route ou sur l’accotement en privilégiant le sens contraire de la circulation des véhicules. Si toutefois il était plus sécuritaire de circuler dans le même sens que la circulation (par exemple si la chaussée est éclairée ou si l’accotement est plus large), le piéton peut choisir cette option.
  • traverser aux intersections et aux passages pour piétons. Il est recommandé de vérifier la circulation avant de traverser en regardant à gauche, à droite, de nouveau à gauche et à l'arrière
  • se conformer aux feux pour piétons installés aux intersections. S'il n'y en a pas, il doit se conformer aux feux de circulation

Selon le Code de la sécurité routière, le piéton ne peut pas :

  • traverser une intersection en diagonale, sauf si un agent de la paix, un brigadier scolaire ou une signalisation l’autorise à le faire
  • faire de l'auto-stop sur la chaussée ou à un endroit où le dépassement est interdit
  • circuler sur une autoroute ou sur ses voies d'accès

Signalisation

S'il y a un feu pour piétons

La silhouette blanche autorise le piéton à traverser la rue avec prudence, en surveillant les véhicules qui effectuent un virage, en particulier un virage à droite au feu rouge. Un décompte numérique peut indiquer le temps qu'il reste pour traverser.
La main clignotante, qui peut être accompagnée d'un décompte numérique, indique de traverser seulement si le piéton a le temps d'atteindre l'autre trottoir ou la zone de sécurité avant que le feu passe à la main orange fixe. S'il a déjà commencé à traverser, il presse le pas.
Feux pour piétons indiquant de ne pas traverser. La main orange fixe indique de ne pas traverser.

S'il y a seulement un feu de circulation

Le piéton a le droit de traverser si le feu devant lui est vert et il a la priorité une fois qu’il s’est engagé sur la chaussée.

S'il y a un panneau d'arrêt

​​​​​​​

Le piéton a la priorité sur les conducteurs, qui doivent immobiliser leur véhicule pour lui céder le passage.

 

 

Aux passages pour piétons

​​​​​​

Le piéton a la priorité sur les conducteurs et les cyclistes, qui doivent s’immobiliser pour le laisser passer, une fois qu’il s’est engagé sur les bandes jaunes ou blanches ou qu’il a manifesté clairement son intention de le faire.

S'il n'y a ni intersection ni passage pour piétons à proximité

Le piéton peut traverser. Par contre, il doit céder le passage aux véhicules et aux cyclistes.

En appuyant sur le vidéo, vous changerez le contexte de la page.

Piéton, soyez vigilant, car vous n’êtes pas seul sur la route.

Transcription textuelle :

Sanctions

Si un piéton ne se conforme pas aux règles du Code de la sécurité routière, il risque une amende de 15 $ à 30 $.

Dernière modification :  4 mars 2022