Comportements – Fatigue

Le saviez-vous?

Chaque année, la fatigue au volant cause en moyenne 82 décès et 8 574 blessés. Les accidents ont généralement lieu en milieu d'après-midi ou la nuit, à cause de notre horloge interne.

Les conducteurs de véhicules lourds et la fatigue au volant

La fatigue est la cause la plus fréquemment citée dans une étude approfondie de près de 200 accidents ayant entraîné la mort d’un conducteur de véhicule lourd aux États-Unis.

Caractéristiques des accidents causés par la fatigue au volant

  • L’accident se produit la nuit (souvent après minuit), mais aussi tôt le matin ou en milieu d’après-midi, c’est-à-dire lorsque notre corps est programmé pour être au repos.
  • L’accident est susceptible de causer des blessures graves.
  • Il s’agit souvent d’une sortie de route impliquant un seul véhicule, mais les collisions par l’arrière et les collisions frontales sont aussi très fréquentes.
  • L’accident a lieu sur une voie rapide.
  • Le conducteur n’a pas tenté d’éviter l’accident.
  • Le conducteur est seul dans le véhicule.

Les effets d’une longue période d’éveil : semblables à la consommation d’alcool

Une étude en laboratoire (Williamson et Feyer, 2000) a comparé les effets d’une longue période d’éveil à ceux de l’alcool (taux d’alcoolémie) :

  • Entre 17 et 19 heures d’éveil consécutives : les capacités physiques et mentales sont comparables à celles d’une personne ayant un taux d’alcool dans le sang de 50 mg/100 ml (0,05)
  • Après 24 heures d’éveil consécutives : les capacités physiques et mentales sont comparables à celle d’une personne ayant un taux d’alcool dans le sang de 100 mg/100 ml (0,10)

Les principaux facteurs de risque de la fatigue au volant

  • Une dette de sommeil
  • Un trouble du sommeil (apnée, insomnie, etc.) non diagnostiqué ou non traité
  • Le moment de la journée : la somnolence est plus fréquente entre minuit et 6 h et entre 13 h et 15 h
  • Le nombre d'heures consécutives d'éveil : après 17 heures d'éveil, on note une diminution de la performance physique et mentale
  • La consommation d'alcool, de drogue ou de médicaments, qui accentuent les effets de la fatigue

Les conducteurs les plus à risque

  • Les conducteurs de véhicules lourds
  • Les conducteurs de moins de 30 ans et les nouveaux conducteurs
  • Les travailleurs qui ont des horaires irréguliers ou de longues journées de travail
  • Les travailleurs de nuit
  • Les personnes qui souffrent d'un trouble du sommeil non diagnostiqué ou non traité
  • Les personnes dont le style de vie a un impact sur la quantité et la qualité de leur sommeil

L'apnée du sommeil

L'apnée du sommeil est l'un des troubles du sommeil les plus fréquents.

On parle d'apnée du sommeil lorsqu'il y a une interruption momentanée de la respiration (parfois même plusieurs). Ce phénomène a pour effet de dégrader la qualité du sommeil, et donc d'entraîner une dette de sommeil qui se traduira par des épisodes de somnolence plus ou moins prononcés durant la période d'éveil.

Qui est le plus à risque?

  • Les hommes d'âge moyen (environ 45 ans ou plus)
  • Les personnes souffrant d'embonpoint
  • Les personnes souffrant d'un problème cardiaque
  • Les conducteurs professionnels : les études démontrent que la majorité des conducteurs professionnels souffrent d'un surpoids et sont des hommes, ce qui les rend plus à risque que le reste de la population

Fatigue au volant et « horloge interne »

L'horloge interne – aussi appelée horloge biologique ou cycle circadien – gère non seulement la température du corps, la sécrétion hormonale, les fréquences cardiaques, la tension artérielle et la digestion, mais aussi le cycle du sommeil.

Notre horloge suit un cycle qui se répète environ toutes les 24 heures. Elle est directement influencée par la lumière et l'obscurité, donc par le jour et la nuit.

Les points creux du cycle de l'horloge interne se situent entre minuit et 6 h et, d'une façon un peu moins marquée, entre 13 h et 15 h. Pendant ces périodes, le métabolisme ralentit, la vigilance diminue et la fatigue se fait sentir.

L'horloge interne, aussi appelée horloge biologique ou cycle circadien, suit un cycle qui se répète environ toutes les 24 heures. Les points creux du cycle de l'horloge interne se situent entre minuit et 6 h et, d'une façon un peu moins marquée, entre 13 h et 15 h.