Clientèles - Aînés

Il y a du nouveau sur les routes du Québec

Carrefours giratoires, virage à droite au feu rouge, corridor de sécurité… Pour plusieurs automobilistes – et pas seulement l'aîné que vous êtes –, ce sont des nouveautés qu'il vaut mieux connaître pour rouler en sécurité.

Les carrefours giratoires

Un carrefour giratoire est un carrefour formé d'un rond-point central autour duquel se greffent – en étoile – 1, 2, 3 ou 4 voies de circulation.

Les carrefours giratoires sont une infrastructure routière beaucoup plus sécuritaire que les intersections avec panneaux d'arrêt, car ils permettent :

  • de réduire la vitesse
  • de diminuer le nombre et la gravité des accidents
  • d'assurer la fluidité du trafic, puisque les automobilistes s'insèrent dans le flot de circulation lorsque la voie est libre

Signalisation


Panneau annonçant un carrefour giratoire


Panneau « Cédez le passage à un carrefour giratoire »


Panneau indiquant les destinations du carrefour giratoire

Carrefour giratoire : mode d'emploi

 

 Principes de base

  1. On entre toujours dans un carrefour giratoire par la droite.
  2. On doit céder le passage aux automobilistes déjà engagés dans le carrefour.
  3. S'il y a des passages pour piétons, il faut leur céder le passage.

Techniques de conduite pour les carrefours giratoires

  1. Ralentir – À l'approche du carrefour, réduire la vitesse et regarder les panneaux. Être prêt à s'arrêter complètement :
    • si un piéton traverse ou s'apprête à le faire
    • si une voiture est déjà à l'intérieur du carrefour giratoire, sur la gauche
  2. Céder le passage – Avant d'entrer dans un carrefour, céder le passage aux véhicules qui y sont déjà engagés sur la gauche. Ils ont la priorité.
  3. Entrer – Entrer dans le carrefour par la droite lorsque le passage est libre.
  4. Circuler – Suivre le sens de la circulation. Ne pas dépasser ni s'arrêter à moins d'une urgence, par exemple pour éviter une collision.
  5. Sortir du carrefour :
    • indiquer l'intention de sortir avec l'aide du clignotant droit
    • sortir du carrefour après s'être assuré qu'il n'y a pas de piéton traversant la route

Le virage à droite au feu rouge

Au Québec, le virage à droite au feu rouge n'est pas permis partout. Il faut respecter la signalisation et comprendre les règles de base pour assurer votre sécurité et celle des autres.

Virage à droite : permis ou pas permis? Regardez bien la signalisation

Interdiction de tourner à droite au feu rouge sur l’île de Montréal

Des panneaux de signalisation mentionnant l’interdiction de tourner à droite au feu rouge ont été installés aux points d’accès à Montréal : ponts, tunnel, traversier, aéroport.

À Québec, la capitale nationale, et ailleurs au Québec

Le virage à droite au feu rouge est permis, sauf en cas d’indication contraire.

Le virage à droite au feu rouge peut être interdit en tout temps

Pour des raisons de sécurité, le virage à droite au feu rouge est interdit en tout temps à certaines intersections jugées dangereuses. Un panneau de signalisation mentionne cette interdiction.

Le virage à droite au feu rouge peut être interdit durant une période précise

Si l'interdiction concerne une période précise du jour, de la semaine ou de l'année, un panneau sera ajouté sous le premier pour l'indiquer.

       

Virage à droite au feu rouge : mode d'emploi

Si vous êtes conducteur ou cycliste

  1. Arrêtez
    • L’arrêt complet est obligatoire.
    • Immobilisez-vous avant la ligne d’arrêt ou avant le passage pour piétons.
    • Rappelez-vous qu’un piéton autorisé à s’engager dans l’intersection a priorité de passage.
  2. Regardez
    • Assurez-vous que le virage à droite au feu rouge est autorisé.
    • Cédez le passage aux piétons engagés, aux véhicules routiers et aux cyclistes qui traversent ou sont sur le point de traverser l’intersection.
    • Regardez dans votre rétroviseur droit et vérifiez aussi votre angle mort droit pour vous assurer qu’il n’y a pas de piéton ou de cycliste.
  3. Décidez
    • Vous n’êtes pas obligé de tourner à droite au feu rouge. Si vous décidez de le faire, vous pouvez tourner lorsque la voie est libre.
Information utile

Cyclistes et virage à droite au feu rouge : redoublez de prudence

Il faut faire un arrêt complet avant de tourner à droite à un feu rouge, lorsque cette manœuvre est permise. Ensuite, ouvrez l’œil et vérifiez que vous pouvez le faire en toute sécurité.

Le Code de la sécurité routière s’applique aussi à vous

Si vous effectuez un virage à droite au feu rouge alors que ce n’est pas permis, ou si vous ne faites pas un arrêt complet avant de tourner, vous risquez une amende et des points d’inaptitude, même si vous n’avez pas de permis de conduire.

Si vous êtes piéton

Vous devez toujours porter une attention particulière aux intersections où le virage à droite au feu rouge est autorisé.

  1. Arrêtez
    Arrêtez-vous sur le trottoir ou, s’il n’y en a pas, sur l’accotement.
  2. Regardez
    Regardez à gauche, devant, à droite et par-dessus votre épaule gauche pour vous assurer qu’aucun véhicule ou cycliste ne s’apprête à tourner à droite au feu rouge.
  3. Décidez
    Une fois que vous êtes certain qu’aucun véhicule ne bloque votre chemin et que la signalisation vous le permet, vous pouvez traverser.

Quand les piétons ont-ils la priorité?

  • S’il y a un feu pour piétons, ils ont la priorité lorsque la silhouette blanche apparaît.
  • S’il n’y a pas de feu pour piétons, ils ont la priorité quand le feu de circulation est vert.

Les corridors de sécurité

Le corridor de sécurité est l'espace qu'un conducteur doit laisser entre son véhicule et un véhicule immobilisé en bordure de la route.

Il permet aux personnes (policiers, travailleurs de la construction, etc.) qui effectuent des interventions sur la route de travailler dans un espace plus sécuritaire.

Le corridor de sécurité doit être respecté quand un de ces véhicules est immobilisé, gyrophares, clignotants ou flèche jaune lumineuse actionnés :

  • véhicule de police
  • ambulance
  • véhicule d'un service d'incendie
  • véhicule de Contrôle routier Québec
  • dépanneuse
  • véhicule de surveillance équipé d'une flèche jaune

Techniques de conduite pour les corridors de sécurité

Véhicule immobilisé sur l'accotement, gyrophares ou feux clignotants actionnés

Corridor de sécurité sur une route à 2 voies

Former un corridor de sécurité en ralentissant, puis en s'éloignant de ce véhicule, tout en demeurant dans la même voie de circulation.

Intervention sur l'accotement : manoeuvre à effectuer