Comportements

Comportements imprudents et inadéquats

Divers comportements imprudents ou inadéquats sont souvent observés sur nos routes. En apparence anodins, ils sont la cause de nombreux accidents et doivent donc être évités.

Souvent posés sans intention malveillantes, par habitude ou inconsciemment par des usagers de la route, plusieurs gestes constituent des comportements imprudents ou inadéquats et contreviennent au Code de la sécurité routière. Voici les gestes imprudents le plus souvent observés dans les collisions.

Ne pas céder le passage

Céder le passage signifie : laisser passer un autre véhicule, un cycliste ou un piéton, lorsque ce dernier a préséance sur soi.

L’obligation de céder le passage s’applique dans plusieurs situations :

  • Lorsque votre véhicule s’apprête à s’engager sur une voie, ce sont les véhicules ou les cyclistes circulant déjà sur cette voie qui ont la priorité.
  • À une intersection réglementée par des panneaux d’arrêts, vous devez céder le passage au véhicule qui y est arrivé avant vous. Vous devez également céder le passage aux piétons et aux cyclistes qui s’apprêtent à traverser la chaussée.
  • Lorsque la chaussée est trop étroite pour permettre la circulation dans les deux sens en raison de travaux ou de la présence d’un obstacle dans votre voie, vous devez alors céder le passage aux véhicules venant en sens inverse.
  • À l’approche d’un carrefour giratoire, vous devez ralentir et céder le passage aux usagers circulant déjà dans le carrefour avant de vous y engager.
  • Lorsque vous approchez d’un passage pour piétons (ou traverse piétonnière), vous devez immobiliser votre véhicule et céder le passage aux piétons qui s’apprêtent à traverser.
  • Lorsque vous quittez une entrée privée, il va de soi que vous devez céder le passage aux usagers déjà présents sur la chaussée.

Différents articles du Code de la sécurité routière portent sur de nombreuses situations impliquant l’obligation de céder le passage.

Brûler un feu rouge

Tout conducteur doit savoir qu’il est strictement interdit de traverser une intersection lorsqu’un feu de circulation est rouge. Il faut également savoir que lorsqu’un feu de circulation passe au jaune, le conducteur doit ralentir et s’immobiliser avant l’intersection s’il est possible de le faire de manière sécuritaire. À cet égard, rappelons que le respect de la limite de vitesse permet d’effectuer la manœuvre de façon adéquate et sécuritaire.

Brûler un feu rouge est un comportement extrêmement imprudent qui peut avoir de graves conséquences.

Ne pas faire un arrêt obligatoire

Lorsqu’un conducteur approche d’un panneau d’arrêt obligatoire, il doit immobiliser son véhicule et céder le passage à tout véhicule qui a rejoint l’intersection avant lui. De plus, il doit laisser passer les piétons qui traversent l’intersection ou qui s’apprêtent à la croiser. En cas de doute, la courtoisie est toujours de mise. Assurez-vous d’établir un contact visuel avec les autres usagers de la route et donnez-leur la priorité.

Suivre de trop près

Que ce soit dû à un manque de connaissances ou à une attitude agressive au volant, il arrive que certains conducteurs suivent de trop près les autres véhicules. Au Québec, il est obligatoire de conserver une distance sécuritaire entre son propre véhicule et celui qui précède. En effet, le conducteur d’un véhicule routier qui suit un autre véhicule routier ou un cycliste doit le faire à une distance prudente et raisonnable en tenant compte de la vitesse, de la densité de la circulation, des conditions atmosphériques et de l’état de la chaussée. Cette distance sécuritaire lui permettra ainsi de réagir adéquatement en cas de freinage brusque ou de manœuvre précipitée, de façon à éviter un accident.

Par ailleurs, la distance sécuritaire qui doit être maintenue devant un véhicule lourd est encore plus grande. En effet, en raison de son poids, sa distance de freinage est plus grande. Il est donc important de ne pas s’insérer dans cet espace sécuritaire lorsque l’on effectue un dépassement, par exemple.

Changer de voie sans prévenir

Changer de voie de manière sécuritaire est une manœuvre qu’il est essentiel de maîtriser lors de la conduite d’un véhicule. Avant de l’effectuer, il convient de toujours signaler vos intentions et de vous assurer que les autres véhicules vous laissent l’espace nécessaire. De plus, prêtez toujours attention aux intentions des autres conducteurs qui désirent s’insérer dans la même voie que vous et laissez-leur l’espace nécessaire. C’est une question de courtoisie et de sécurité.

Plusieurs manœuvres non sécuritaires sont interdites par le Code de la sécurité routière, en matière de dépassement. Par exemple : l’accélération lors du dépassement par un autre véhicule, les dépassements successifs en zigzag, un dépassement prohibé par la droite ou par la gauche.

Le saviez-vous?

Ne pas signifier ses intentions est un comportement imprudent. Non seulement le fait d’activer un clignotant permet aux autres usagers de la route de prévoir vos actions, mais cela peut également éviter des accidents. Activer un clignotant n’est pas facultatif, mais bien obligatoire. Omettre de le faire constitue une infraction au Code de la sécurité routière.

Empiéter sur une autre voie

Le fait d’empiéter sur une autre voie est un comportement très dangereux sur la route et est à l’origine de nombreux accidents graves. L’empiétement sur une autre voie est souvent causé par d’autres situations ou comportements dangereux réglementés par le Code de la sécurité routière, comme la distraction, la conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue, la fatigue ou une mauvaise vision.

Il est donc primordial de toujours porter attention à votre trajectoire et de ne pas prendre de risques en veillant à toujours circuler à l’intérieur des limites de votre voie.

Être impatient ou agressif

L’agressivité et l’impatience n’ont jamais leur place au volant. Lorsque l’on conduit, il est nécessaire de rester calme et de ne pas se laisser influencer par les comportements discourtois ou imprudents des autres conducteurs. Chacun doit se concentrer sur sa propre conduite, qui nécessite déjà énormément d’attention.

Par ailleurs, l’agressivité et l’impatience chez les conducteurs mènent souvent à des manœuvres risquées et interdites, comme des excès de vitesse et des changements de voie interdits ou dangereux, qui peuvent rapidement provoquer des accidents.

Dernière modification : 21 juillet 2022