Remiser un véhicule, le déremiser ou le mettre au rancart

Remisage

Modifier

Si vous voulez entreposer votre véhicule pour le réutiliser plus tard, vous pouvez le remiser, après en avoir fait la demande à la SAAQ.

Vous pouvez faire la demande le jour même du remisage ou à l'avance.

Information utile

Date pour remiser une moto ou une motoneige

Pour avoir droit à un remboursement partiel de l'immatriculation, vous devez remiser :

  • une moto au plus tard le 30 septembre
  • une motoneige au plus tard le 31 mars

1 Marche à suivre pour remiser un véhicule

En ligne

À l’aide du service téléphonique automatisé

Dans la page Nous joindre, choisissez « Remiser un véhicule » – Ayez en main le certificat d’immatriculation du véhicule que vous voulez remiser.

En personne

Vous devrez présenter, à l'un de nos points de service :

  • le certificat d'immatriculation du véhicule que vous voulez remiser
  • votre permis de conduire ou un autre document officiel avec photo

Si vous ne pouvez pas vous présenter vous-même

La personne qui remisera le véhicule à votre place doit apporter l'un de ces documents, rempli par vous :

Si le véhicule à remiser appartient à une entreprise, la personne qui agira au nom de celle-ci doit apporter l'un de ces documents :

  • l'original d'un mandat lui permettant d'agir ainsi
  • l'avis de paiement d'immatriculation, avec la case « Remisage » cochée
Attention

Info+

  • Laissez la plaque d'immatriculation sur le véhicule remisé.
  • Conservez le dernier certificat d'immatriculation, car vous en aurez besoin pour le déremisage.
  • Ne stationnez jamais un véhicule remisé sur un chemin public. Vous devez l'entreposer dans une cour, dans un garage ou sur un terrain privé, par exemple.

Ne dépassez pas 12 mois de remisage   
Sinon, il sera obligatoire de soumettre le véhicule à une vérification mécanique.

2 Remboursement

Le montant du remboursement de l'immatriculation est établi selon la date de remisage.

Le remboursement peut être effectué de l'une de ces façons :

  • par chèque
  • par un ajustement aux prélèvements bancaires, s'il y a lieu
  • par remboursement sur la carte de débit présentée par le propriétaire du véhicule