Carrière en contrôle routier

Contrôle routier Québec cherche régulièrement à pourvoir des postes de contrôleur routier. Avez-vous le profil de l'emploi?

Que fait un contrôleur routier?

  • Dans un poste de contrôle ou en auto-patrouille, il vérifie les véhicules de transport de personnes et de biens.
  • Il inspecte et enquête pour vérifier si les entreprises se conforment aux lois et aux règlements.
  • Il recueille, analyse et valide des données sur le transport routier.
  • Il fait des perquisitions ou saisit des documents.

Photo de deux contrôleurs routiers effectuant une vérification à bord d’une voiture de patrouille.

Que fait un contrôleur routier en vérification mécanique?

  • Il forme les mandataires en vérification de véhicules routiers.
  • Il prépare les contenus des formations et des procédures.
  • Il recrute des mandataires.
  • Il agit comme personne-ressource auprès des mandataires ou de leurs représentants pour l'application des lois et des règlements.
  • Il traite les plaintes et demandes liées à la vérification mécanique.

Photo d'un contrôleur routier expliquant comment procéder à une vérification mécanique sur un véhicule routier.

Qualités à posséder pour devenir contrôleur routier

  • Résistance au stress
  • Rigueur, autonomie, persévérance et diplomatie
  • Patience et écoute
  • Capacité à travailler en équipe
  • Bon esprit d'observation
  • Jugement et bonne maîtrise de soi

Conditions d'admission

Processus de qualification

Ces conditions d’admission sont exigées pour commencer le processus de qualification.

Contrôleur routier :

  • 5e secondaire
  • Une année d'études postsecondaires dans l'une de ces disciplines :
    • techniques policières
    • logistique des transports
    • entretien d'équipement motorisé

Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par 2 années d'expérience de travail liée à l'emploi.

Contrôleur routier en vérification mécanique :

  • Certificat ou attestation d'études équivalant à une 5e secondaire
  • Posséder cinq années d’expérience dans le domaine de la mécanique de véhicules lourds.

N. B. Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par 2 années d'expérience de travail 

Conditions pour l’embauche

Au moment de l’embauche, les personnes devront satisfaire aux exigences requises pour l’exercice de l’emploi.

Contrôleur routier :

  • Avoir la nationalité canadienne
  • N’avoir aucun casier judiciaire
  • Réussir un examen médical
  • Satisfaire aux exigences d’une enquête sur les antécédents judiciaires et les bonnes mœurs selon l’article 115 de la Loi sur la police
  • Être titulaire d'un permis de conduire de la classe 4A

Contrôleur routier en vérification mécanique :

  • Le contrôleur routier en vérification mécanique doit répondre aux exigences du contrôleur routier mais être titulaire d'un permis de conduire de la classe 5

Formation professionnelle après l'embauche

Pour le contrôleur routier

Le contrôleur routier doit suivre une formation de 21 semaines à l'École nationale de police du Québec. Le programme mène à l'obtention d'une attestation de réussite conditionnelle à l'emploi.

Une fois assermenté, le contrôleur routier reçoit le titre de constable spécial, qui lui permet d'appliquer certaines lois fédérales.

Pour le contrôleur routier en vérification mécanique

Le contrôleur routier doit suivre une formation en vérification mécanique de 8 semaines offerte par Contrôle routier Québec.

Si la carrière de contrôleur routier vous intéresse

Consultez notre section Emplois offerts à la SAAQ ou le portail Carrières du gouvernement du Québec, où vous trouverez aussi les étapes du processus d'embauche dans la fonction publique.