Moyens de déplacement - En auto

Véhicule surélevé

Il est possible de circuler au Québec avec un véhicule surélevé, mais la SAAQ encadre cette pratique pour la rendre plus sécuritaire.

Surélever un véhicule, c'est…

Une pratique qui améliore les capacités hors route des camionnettes et des véhicules utilitaires au détriment de leur stabilité, de leur maniabilité et de leur capacité de freinage.

Dans certains cas, les modifications effectuées au châssis ou au cadre portent également atteinte à l'intégrité structurale du véhicule.

Règles à respecter pour surélever un véhicule

Nous n'empêchons pas la surélévation des véhicules, mais nous encadrons cette pratique pour la rendre plus sécuritaire.

Attention

Dans tous les cas de surélévation de véhicule

Un dossier de véhicule modifié surélevé doit être présenté afin d'obtenir l'attestation de vérification requise.

Pour obtenir une attestation de vérification

Étape 1 – Avant de surélever un véhicule

Vous devez connaître les modifications qui sont permises et celles qui sont interdites, afin que le véhicule surélevé puisse répondre aux normes de sécurité routière.

Lisez attentivement ces documents :

Vous pouvez aussi communiquer avec nous :

Par la poste

Direction de l'expertise et de la sécurité des véhicules
Société de l'assurance automobile du Québec
Case postale 19600, succursale Terminus
Québec (Québec)  G1K 8J6

Par courriel

desv@saaq.gouv.qc.ca

Par téléphone

418 528-3214

Étape 2 – Quand les modifications sont terminées

Prenez rendez-vous avec un mandataire en vérification de véhicules routiers.

Le mandataire préparera un dossier de véhicule modifié, qu'il nous transmettra pour analyse.

Étape 3 – Si le véhicule surélevé est jugé conforme

Nous en informerons le mandataire. Celui-ci procédera à la vérification mécanique et vous délivrera un certificat de vérification mécanique, dont nous recevrons également copie.

Nous vous enverrons ensuite une attestation de vérification, comprenant des photographies du véhicule ainsi que certaines mesures (hauteurs, dégagements, dimension des pneus, etc.).

Cette attestation de vérification doit être conservée dans le véhicule pour pouvoir être présentée sur demande.

En quoi consiste la surélévation d'un véhicule?

  • Ajout de cales entre la carrosserie et le châssis
  • Ajout de cales entre les essieux et les composants de la suspension
  • Augmentation du diamètre des roues et des pneus
  • Installation de pneus à sculpture plus appropriée pour un usage hors route
  • Remplacement des essieux et des points d'attache

Suspension

  • La surélévation mécanique (cales ou ressorts) doit être au maximum de 6,4 cm (2,5 po).
  • Les systèmes de suspension pneumatique ajustable sont interdits, sauf si le véhicule en était équipé à l'origine.

Pneus et jantes

  • La surélévation pneumatique doit être d'au plus 3,8 cm (1,5 po).
    • Cela correspond à une augmentation du diamètre du pneu de 7,6 cm (3 po) sans toutefois dépasser 89 cm (35 po).
  • Le pneu doit être monté sur une jante adaptée, selon les spécifications du fabricant du pneu.
  • La semelle du pneu doit être entièrement recouverte (par l'aile ou le garde-boue).
  • La position de l'ensemble pneu-jante ne doit pas être déportée vers l'extérieur du véhicule (conserver la voie).
  • L'alignement des roues du véhicule doit correspondre aux spécifications du constructeur du véhicule.
    • L'installation de pièces conçues pour corriger l'alignement est permise, mais nous devons l'approuver.
  • Les jantes ne doivent pas avoir été modifiées (usinées, élargies, etc.).