Prendre la route au Québec

Préparation aux examens

Vous trouverez dans cette section les consignes pour vous préparer aux examens de conduite.

Examen théorique

Préparation à l’examen théorique

La clé du succès à tout examen est la préparation. Pour obtenir votre permis de conduire, vous devez réussir les trois parties de l’examen théorique :

  • 16 questions sur la réglementation
  • 16 questions sur la signalisation
  • 32 questions sur les comportements

Pour vous préparer à cet examen, vous devez étudier les trois guides d’apprentissage :

  • Guide de la route, disponible en français et en anglais aux Publications du Québec
  • Conduire un véhicule de promenade, disponible en français et en anglais aux Publications du Québec
  • Carnet d’accès à la route, disponible en français et en anglais dans les écoles de conduite reconnues par l’Association québécoise des transports (AQTr) et sur demande à la SAAQ

Vous pouvez aussi vous exercer à l’aide de la catégorie « Mises en situation illustrées » du jeu-questionnaire Testez vos connaissances en sécurité routière. Elle regroupe des questions comportant chacune une mise en situation.

Les trois parties de l’examen sont basées sur les compétences du Programme d’éducation à la sécurité routière (PESR). Les compétences à développer pour obtenir un permis de conduire sont les suivantes :

  • Adopter comme conducteur un comportement sécuritaire, coopératif et responsable
  • Manœuvrer un véhicule
  • Partager la route avec les autres usagers de la route
  • Utiliser le réseau routier de façon autonome et responsable

Les trois parties de l’examen comportent des questions sous forme de texte et des mises en situation illustrées. Ces mises en situation font appel à ce qui est indispensable pour la conduite :

  • Observer l’environnement
  • Analyser une situation
  • Exercer son jugement
  • Détecter des risques
  • Anticiper ce qui peut se produire
  • Prendre de bonnes décisions

La stratégie de conduite OEA (observer, évaluer, agir) peut vous aider. Exercez-vous, comme passager, à appliquer la stratégie, soit le même exercice que tout bon conducteur reproduit sur la route. Cet exercice peut être fait dans une automobile ou dans un autobus.

Stratégie OEA

(O) Observer
  • Les signaux lumineux
  • Les voies de circulation et les voies réservées
  • Les panneaux de signalisation
  • Les lignes sur la chaussée
  • Les flèches sur la chaussée
  • La présence et les actions des usagers (piétons, cyclistes, etc.)
  • Les véhicules et leurs actions (clignotants, feux de freinage, vitesse, position, etc.)
  • Les marges de sécurité entre les usagers de la route
  • Etc.
(E) Évaluer
  • Les règles de la circulation, dont celles liées à la cohabitation avec les différents usagers
  • Les règles de la signalisation routière
  • Les règles liées aux véhicules d’urgence
  • Les règles liées aux autobus
  • Etc.
(A) Agir ou faire son choix en fonction de l’information recueillie et analysée
  • Analyser les comportements en utilisant la stratégie OEA
  • Observer les véhicules selon l’ordre chronologique (exemple : de 1 à 5) dans l’image agrandie
  • Retenir les numéros des véhicules qui correspondent à l’énoncé de la question
  • Vérifier si le choix des numéros retenus correspond à un des choix de réponses
    • Si oui, sélectionner ce choix de réponse
    • Si non, refaire l’analyse avec l’image
Page-écran
Format de l’illustration après avoir cliqué dessus
Solution 1, 2, 4, 5
  1. Suivre un véhicule routier sans conserver une distance raisonnable constitue une infraction (Guide de la route, p. 302-303).
  2. Croiser un autobus scolaire dont les feux intermittents sont en marche constitue une infraction (Guide de la route, p. 302-303, 308-309).
  3. Changer de voie avec ses clignotants et en franchissant légalement une ligne pointillée est un comportement sécuritaire.
  4. Franchir une ligne de démarcation des voies constitue une infraction (Guide de la route, p. 308-309).
  5. Franchir une ligne de démarcation des voies constitue une infraction (Guide de la route, p. 308-309).

 


Prise de rendez-vous

Une fois préparé, vous devez prendre rendez-vous pour que votre admissibilité soit vérifiée.

Étape 1 – Remplir les conditions suivantes :

  • avoir 16 ans ou plus (14 ans pour conduire un scooter de moins de 50 cm3, classe 6D)
  • être titulaire d’un permis équivalant à la classe de permis demandée, par exemple un permis autorisant la conduite d’une auto ou d’une moto
  • résider au Québec
  • avoir l’autorisation de demeurer au Canada

Étape 2 – Prendre rendez-vous : 

Étape 3 – Vous présenter au centre de services désigné avec les documents originaux demandés lors de la prise de rendez-vous, soit :

  • votre permis de conduire étranger
  • une preuve de citoyenneté canadienne ou de droit de séjour au Canada
  • une preuve d’établissement au Québec
  • une preuve que vous résidiez dans le pays qui vous a délivré votre permis si vous l’avez obtenu depuis moins de 3 ans
  • la traduction de votre permis de conduire, si celui-ci est rédigé dans une autre langue que le français ou l’anglais – le permis de conduire international ne constitue pas une traduction officielle

Dans certaines situations, d’autres documents peuvent être exigés. Pour vérifier si c’est le cas, communiquez avec nous.

Selon la situation, vous pourrez passer l’examen théorique sur place, le jour même de votre rendez-vous, ou vous devrez prendre un autre rendez-vous.

Étape 4 – Payer les frais exigés pour obtenir votre permis

Le jour de l’examen théorique

Examen en centre de services

Il est important de prendre votre temps. Vous ne devez surtout pas aller trop vite. 

Pour les questions qui comprennent des mises en situation illustrées, agrandissez l’illustration en cliquant dessus. Elle occupera alors tout l’écran.

Après avoir agrandi l’illustration, observez tous les éléments et toutes les règles à considérer. Évaluez les manquements à la réglementation ou à la signalisation. Ainsi :

  • prenez le temps de bien lire l’énoncé de la question
  • prenez le temps de décoder l’ensemble de l’information présentée en utilisant la stratégie OEA
  • faites appel à vos connaissances :
    • des règles de la circulation et de la signalisation qui s’appliquent dans la situation présentée, y compris les infractions
    • de la manœuvre d’un véhicule
    • du partage de la route
    • de l’utilisation du réseau routier
  • retenez l’information utile à votre prise de décision
  • faites le choix des numéros à retenir de la façon suivante :
    • observez les véhicules selon l’ordre chronologique (de 1 à 5) dans l’image agrandie
    • mémorisez les numéros des véhicules qui correspondent à l’énoncé de la question
  • revenez à la question pour sélectionner votre choix de réponse
  • si aucun choix de réponse ne correspond, refaites l’analyse de l’image
Examen en cinq langues 

L’examen est disponible en français, en anglais, en arabe, en espagnol et en mandarin.

Examen avec écouteurs et enregistrement sonore

Des bandes sonores en français et en anglais sont mises à la disposition des candidats sur le poste informatique. Cette mesure vise à réduire l’effort de lecture. Pour que l’examen soit accompagné d’un enregistrement sonore, vous devez au préalable en faire la demande au préposé au comptoir, puisque ce service est disponible sur demande seulement.

Examen avec interprète

L’examen avec interprète est aussi disponible dans les trois ans suivant votre arrivée au Québec. Vous pouvez vous informer des sommes à débourser et des modalités dans un centre de services.

Information utile

En cas d’échec, un délai minimal de 28 jours est imposé avant la reprise de l’examen théorique. Vous devrez prendre un autre rendez-vous. Seules la ou les parties de l’examen auxquelles vous aurez échoué seront à reprendre.

Examen pratique

Avant de prendre rendez-vous pour cet examen, vous devez avoir réussi l’examen théorique.

Prise de rendez-vous 

En ligne

Prendre un rendez-vous pour un examen de conduite

À l'aide du service téléphonique automatisé

Région de Québec : 418 643-5213
Région de Montréal : 514 873-5803
Ailleurs (Québec, Canada, États-Unis) : 1 888 667-8687

Par téléscripteur :

Montréal : 514 954-7763
Ailleurs au Québec : 1 800 565-7763

Préparation à l’examen pratique

L’examen pratique vise à évaluer vos compétences à conduire de manière sécuritaire.

Si vous ne maîtrisez pas bien le français et l’anglais, l’évaluateur ou l’évaluatrice utilisera des gestes pour donner ses directives au cours de l’examen pratique.

Nous ne mettons pas d'automobile à votre disposition. Vous devez vous présenter avec un véhicule en bon état mécanique.

Quel que soit le véhicule utilisé, vous ne pourrez pas transporter un passager ou un animal. En cas de mauvais temps, vérifiez si votre rendez-vous est maintenu.

Information utile

En cas d’échec, un délai minimal de 28 jours est imposé avant la reprise de l’examen pratique. Vous devrez prendre un autre rendez-vous.

L’immatriculation

Tout véhicule doit être immatriculé (sauf en de rares exceptions) et porter une plaque d’immatriculation à l’arrière. Si vous achetez un véhicule au Québec, vous devez donc en demander l’immatriculation dès que vous en prenez possession. Vous devez pouvoir prouver à la SAAQ que vous en êtes le propriétaire (ou le locataire à long terme) et payer certains frais pour l’immatriculation initiale.

Par la suite, vous devez obtenir le droit de circuler avec votre véhicule en payant des frais annuels. Si vous ne souhaitez plus circuler avec votre véhicule, vous pouvez le remiser.

Si vous êtes un nouveau résident et que vous arrivez avec un véhicule (par exemple d’une autre province ou des États-Unis), vous devez demander l’immatriculation de ce véhicule dans les 90 jours suivant votre établissement au Québec.

Vous devez toujours pouvoir présenter votre certificat d’immatriculation et votre attestation d’assurance pour les dommages matériels. Vous devez donc les conserver avec vous ou dans votre véhicule.