Moyens de déplacement – En vélo

À vélo l’hiver

Vous êtes déjà adepte du vélo hivernal ou vous avez l’intention de vous y mettre prochainement? Pour profiter de votre vélo en toute sécurité l’hiver, voici quelques conseils :

Des pneus qui tiennent la route

  • Choisissez ceux qui s’adaptent le mieux aux surfaces rencontrées lors de vos déplacements hivernaux. Différents types de pneus sont offerts pour circuler à vélo l’hiver (cloutés, de montagne, cyclocross).
  • Réduisez la pression d’air de vos pneus afin d’en optimiser l’adhérence, tout en respectant la pression minimale indiquée par le fabricant du pneu. Regardez sur le côté du pneu pour connaître les pressions recommandées.

Une meilleure visibilité

La noirceur arrive tôt pendant les mois hivernaux. Pour votre sécurité et comme exigé par le Code de la sécurité routière, munissez votre vélo :

  • d’un phare ou d’un feu blanc à l'avant
  • d’un feu rouge à l'arrière

Laissez l’équipement sur le vélo afin de pouvoir l’utiliser en tout temps.

Pour une meilleure visibilité, le jour comme le soir :

  • portez des vêtements ou des accessoires clairs, ou encore mieux, réfléchissants ou munis d’une lumière (ex. : sac à dos ou casque avec lumière)
  • équipez votre vélo d’accessoires de visibilité additionnels

Comme les automobilistes s’attendent moins à voir des cyclistes dans les rues l’hiver, soyez très visible!

Une conduite adaptée

Le vélo, tout comme l’automobile, demande une conduite adaptée aux conditions hivernales.

  • Faites preuve d’une prudence accrue et méfiez-vous des plaques de glace.
  • Évitez les freinages secs et ralentissez plutôt de façon graduelle en prévoyant plus de temps et de distance pour arrêter.
  • Évitez les manœuvres brusques et ayez un rythme lent et régulier.
  • Prenez les virages doucement sans trop vous pencher pour contrer le manque d’adhérence.
  • Ralentissez et roulez avec prudence sur les surfaces métalliques, les grilles d'égout, les marques sur la chaussée et les voies ferrées qui peuvent être glissantes.
  • Assurez-vous de bien voir la circulation aux intersections et d’être vu par les autres usagers avant de vous y engager. Les bancs de neige peuvent obstruer la vue.
  • Redoublez de prudence en présence de remblais de neige sur le bord de la chaussée puisque cela réduit la largeur de la voie et augmente les risques d’interaction avec les véhicules.
  • Évitez de circuler dans les rues où il y a une opération de déneigement. De cette façon, vous éviterez de vous retrouver à côté de camions qui présentent de grands angles morts pour les conducteurs.

Une sécurité accrue

  • Faites la vérification mécanique régulière de votre vélo : la neige, la gadoue, le sel et le sable détériorent les composantes du vélo.
  • Posez un fanion (écarteur de danger) sur le vélo : il suffit parfois à inciter les conducteurs à se tenir à une distance suffisante pour dépasser le cycliste.
  • Ayez un avertisseur sonore ou une clochette pour signaler votre présence aux piétons et aux autres cyclistes.
  • Installez un rétroviseur, de préférence à gauche du guidon, afin de voir ce qui vient derrière vous.

Dernière modification : 26 janvier 2021