Moyens de déplacement – En moto

Transporter un passager sur une moto

Transporter un passager sur une moto modi¬fie la tenue de route, influence l’équilibre, augmente la distance de freinage et diminue la capacité d’accélération du véhicule. La façon de manœuvrer la moto est modifiée, particulièrement à basse vitesse ou dans les courbes. Vous devez donc adapter votre conduite lorsque vous transportez un passager.

Influence des lois de la physique

Certains principes physiques influencent la conduite de tout véhicule routier et particulièrement la conduite d’une moto, car le conducteur est soumis à des forces qui ont un effet sur son équilibre, sur le contrôle de la moto et sur sa sécurité. Vous devez donc toujours en tenir compte dans votre conduite et en particulier lors de l’exécution de certaines manœuvres.

La gravité est la loi de la physique qui explique l’attraction terrestre des corps. Dans la conduite d’une moto, la gravité influence notamment le maintien de l’équilibre. Par exemple, le fait de placer une charge supplémentaire (passager, bagages) sur une moto a un effet sur ce qu’on nomme son centre de gravité. La hauteur du centre de gravité influencera la force nécessaire pour garder la moto debout lors d’un débalancement, par l’effet d’inertie. C’est pour cette raison qu’il est plus difficile de contrôler une moto lourde et dont le centre de gravité est haut à l’arrêt. La hauteur du centre de gravité influencera aussi l’effet de plongée et de délestage de la roue avant, lors de freinages et d’accélérations.

Avant de prendre la route avec un passager

  • Assurez-vous que la charge ne dépasse pas les capacités de la moto en tenant compte des passagers, de leur équipement et des bagages.
  • Consultez le manuel de la moto pour en savoir plus sur le poids autorisé par le constructeur.
  • Vérifiez et ajustez au besoin la pression d’air des pneus.
  • Ajustez la suspension arrière pour compenser l’écrasement.
  • Ajustez au besoin l’amortisseur arrière.
  • Adaptez la hauteur du phare pour compenser le changement d’inclinai¬son de la moto.
  • Exercez-vous à conduire dans un endroit sans circulation avant de prendre la route avec un passager.
  • Attendez d’avoir acquis l’expérience nécessaire avant de conduire avec un passager.

Il est interdit au titulaire d’un permis d’apprenti conducteur de transporter un passager.

Pour assurer la sécurité et le confort du passager

  • Assurez-vous qu’il porte un casque protecteur bien ajusté et conforme aux normes en vigueur.
  • Assurez-vous qu’il porte des vêtements de protection adéquats.
  • Attendez que le passager soit bien assis sur la selle avant de démarrer la moto.
  • Abordez les premiers virages en douceur pour amener le passager à prendre lui-même la mesure de la force gyroscopique, de l’adhérence et de l’équilibre.
  • Circulez plus lentement, particulièrement dans les courbes et sur les surfaces accidentées.
  • Ralentissez plus tôt que d’habitude à l’approche des intersections.
  • Freinez lentement, de façon que votre passager ne soit pas projeté contre vous. Le frein arrière aura plus de force avec le poids supplémentaire.
  • Augmentez vos marges de sécurité par rapport aux autres véhicules.
  • Évitez les mouvements brusques.
  • Adaptez votre conduite. Ne conduisez pas comme lorsque vous êtes seul.

Règles de sécurité pour le passager

  • Assurez-vous que le conducteur a les compétences et les habiletés requises pour transporter un passager.
  • Avant de monter et de descendre de la moto, attendez que le conducteur vous en donne le signal et faites-le de façon à centrer votre poids sur la moto sans la tirer ou la pousser.
  • Pour éviter de gêner le conducteur ou de déséquilibrer la moto, vous devez à la fois rester attentif aux conditions de circulation et veiller aux manœuvres à venir.
  • Vous devez vous accrocher à la taille du conducteur plutôt qu’à ses épaules ou saisir les poignées conçues pour le passager, s’il y en a. Les poignées ne sont pas toujours conçues pour retenir le passager efficacement. Un dossier conviendra mieux pour faire ce travail.
  • Il s’agit de ne faire qu’un avec la moto en suivant ses mouvements. Le plus simple est de rester droit, dans l’axe de la moto. Si la moto s’incline, vous vous penchez avec elle, mais pas plus. Pour y parvenir, il suffit de toujours regarder par-dessus l’épaule du conducteur, vers l’intérieur de la courbe. Dans un virage à gauche, placez votre tête au-dessus de l’épaule gauche et faites l’inverse dans un virage à droite.
  • Si vous devez bouger, vous devez essayer de faire des mouvements souples, lents et sans brusquerie. Si vous devez tourner la tête ou vous retourner, vous devez faire attention à ne faire bouger que le haut de votre corps, sans changer d’appui sur les pieds. En effet, en bougeant, vous risquez de modifier vos appuis et d’augmenter temporairement le poids sur un des repose-pied, ce qui déstabilisera la moto.
  • Vous devez prendre soin de ne bouger qu’au cours d’une phase neutre, c’est-à-dire lorsque la moto roule à plus de 30 km/h et en ligne droite. Vous ne devez pas bouger lorsque la moto est penchée ou à l’arrêt, ou pendant une manœuvre à basse vitesse.
  • Une fois que la moto a atteint une certaine vitesse, soit plus de 10 km/h, la moto ne peut plus verser d’elle-même. Toutefois, à l’arrêt et à basse vitesse, vous devez être prudent. Vous devez signaler au conducteur que vous souhaitez monter ou descendre de selle.

Établir un mode de communication avec le passager

Avant le départ, donnez les consignes appropriées au passager et établissez avec lui un mode de communication à utiliser durant le trajet.

Moins actif, le passager ressent plus rapidement la fatigue, le froid et les courbatures que le conducteur. Il doit pouvoir demander à s’arrêter à l’aide d’un signal simple convenu à l’avance (tapes sur l’épaule, par exemple).

Transport d’un enfant

Il n’y a pas d’âge minimal pour être passager d’une moto. Toutefois, pour qu’un passager puisse prendre place sur une moto, il doit être assez grand pour que ses pieds s’appuient sur les repose-pied et être capable de bien se tenir.

Avec un enfant, vous devez adapter la durée du trajet (pas plus de 50 km la première fois) et penser à prendre des pauses encore plus fréquemment.

Transport d’un animal

Il est permis de transporter un animal en moto, à la condition qu’il soit sanglé dans un harnais de transport prévu à cet effet. L’animal ne doit en aucun cas être placé de façon à obstruer la vue du conducteur ou à gêner la conduite du véhicule.

Les systèmes de communication

À moto, une bonne communication est essentielle. Que ce soit lors de promenades avec un passager ou en groupe, les échanges doivent se faire en toute sécurité. Étant donné les conditions propres à la circulation sur la route à moto (vent, bruit, distances relativement longues, port d’un casque, etc.), certains motocyclistes choisiront d’utiliser un système de communication de type intercom.

L’utilisation d’un tel système peut nuire à votre concentration. Les conversations, la radio, la musique, les indications émises par le GPS peuvent constituer d’importantes sources de distraction, nuire à votre vigilance et vous empêcher de réagir adéquatement aux conditions changeantes de la route.

Dernière modification : 28 avril 2021