Moyens de déplacement – En moto

Pièges et techniques en moto

Intersections, angles morts et véhicules stationnés ne sont que quelques exemples des dangers avec lesquels vous devez composer en moto. Voici comment les prévenir et les éviter.

Intersections

À l'approche d'une intersection, redoublez de prudence. Ce que vous devez faire :

  • ralentir
  • vous assurer que les autres véhicules, les cyclistes et les piétons vous ont vu
  • signaler vos intentions

Camions, autobus et autres véhicules lourds

Quand ils tournent, tenez-vous loin

Un camion ou un autobus a besoin de beaucoup d'espace pour tourner.

Pour prévenir les accidents, ne dépassez jamais ce genre de véhicule par la droite et évitez de vous trouver dans ses angles morts.

Si le véhicule s'apprête à tourner à gauche, faites attention : son conducteur ne vous a peut-être pas vu!

Attention à leurs angles morts

Si vous devez rouler à proximité d'un véhicule lourd, assurez-vous d'être vu par son conducteur et de ne pas vous trouver dans ses angles morts.

Attention aux turbulences

Les véhicules lourds créent des turbulences lorsqu'ils roulent à bonne vitesse. L'air qui circule autour d'eux crée d'importants tourbillons qui pourraient déstabiliser ceux qui circulent à proximité.

En moto, éloignez-vous des véhicules lourds.

 Illustration montrant les angles morts et les zones de turbulence d’un véhicule lourd.

Véhicules stationnés… et coups de portière

Sur une route où des autos sont stationnées en bordure, la façon sécuritaire de circuler est de rouler dans le tiers gauche de la voie. Ainsi, vous pourrez mieux éviter :

  • une portière qui s'ouvre
  • un piéton qui surgit entre 2 véhicules
  • un véhicule qui sort de sa place de stationnement sans signaler son intention

Animaux : même en ville, ils peuvent vous surprendre

Sur les routes de campagne, soyez attentif aux panneaux qui indiquent la présence possible d'animaux. Si ces panneaux sont là, c'est parce que des animaux ont été repérés!

En ville, méfiez-vous des animaux domestiques, surtout aux intersections. Les laisses à enrouleur leur permettent parfois d'empiéter sur la chaussée. Ne repoussez pas du pied un chien qui suit votre moto, car cela peut entraîner une perte d'équilibre.

Voies ferrées : glissantes en tout temps

En moto, il faut redoubler de prudence quand on traverse une voie ferrée, surtout pendant ou après une pluie.

Selon la configuration de la voie ferrée, il faudra parfois modifier sa trajectoire pour éviter de glisser sur les rails à cause de l’angle dans lequel ils traversent la route. Une des premières choses à faire à l’approche d’une voie ferrée est de ralentir.

Généralement, lorsque la voie ferrée traverse la route de façon presque perpendiculaire, vous pouvez la traverser en ligne droite sans modifier votre trajectoire.

Illustration montrant une voie ferrée traversant la route de façon perpendiculaire et un motocycliste qui la traverse en ligne droite.

Si la voie ferrée traverse la route en oblique, vous devez modifier votre trajectoire avant de la traverser, de façon à être le plus possible à angle droit pour éviter de glisser sur les rails.Illustration montrant une voie ferrée en diagonale sur la route et un motocycliste qui modifie sa trajectoire avant de la traverser de façon à être à angle droit.

Circuler en groupe

Quand on est plus de 4 motocyclistes, on s'expose à des situations risquées. Pour rouler de façon sécuritaire, le groupe doit :

  • se positionner en « zigzag »
  • maintenir une distance équivalente à 2 secondes entre chaque motocycliste, pour manœuvrer en toute sécurité

Illustration montrant que les motocyclistes circulant en groupe doivent maintenir une marge de sécurité de 2 secondes entre eux.

 Illustration montrant que les motocyclistes en position impaire doivent circuler dans le tiers gauche de la voie et les motocyclistes en position paire, dans le tiers droit de la voie.