Moyens de déplacement – En moto

Casque et vêtements de protection moto

Le casque, les vêtements et les accessoires de protection sont les seules protections sur lesquelles le motocycliste peut compter pour éviter des blessures ou en réduire la gravité en cas d'accident ou de chute.

Le casque : obligatoire et conforme aux normes

En vertu du Règlement sur les casques protecteurs, toute personne qui circule sur une motocyclette, un cyclomoteur, un véhicule tout-terrain ou une motoneige doit porter un casque protecteur conforme à l'une des normes de fabrication suivantes :

  • DOT FMVSS 218 (Département des Transports des États-Unis)
  • Snell Memorial Foundation
  • ECE Regulation 22 (Commission économique des Nations Unies pour l'Europe)
  • CAN-3-D230 (Association canadienne de normalisation)
  • Specifications for Protective Headgear for Vehicular User Z90.1 (American National Standards Institute)
  • British Standards Institute

Un agent de la paix peut exiger d’examiner votre casque

À la demande d'un agent de la paix, vous devez lui permettre d'examiner votre casque protecteur.

Un casque conforme aux normes

Un commerçant a l'obligation de vendre ou de louer des casques conformes aux normes de fabrication en vigueur.

Pour assurer une sécurité optimale

Le casque doit être muni d’une visière. S’il n’en a pas, le port de lunettes protectrices est obligatoire pour le conducteur.

De plus, le casque protecteur devrait :

  • recouvrir la totalité de la tête (casque intégral) pour offrir la meilleure protection contre les chocs, les intempéries et le vent
  • être parfaitement ajusté tout en étant confortable :
    • il ne doit pas comprimer la tête ou le front, mais doit pouvoir bouger seulement de quelques millimètres
    • il doit être bien ventilé pour permettre une bonne aération et empêcher la formation de buée
  • être composé de fibre de verre, de carbone ou de composite
  • permettre de bien voir dans les angles morts
  • idéalement, être de couleur claire, avec des motifs réfléchissants, fluo, etc.

N'achetez pas un casque usagé!

Un casque rendu à la moitié de sa vie acheté à 50 % du prix du neuf n'est pas une aubaine! En plus de l'usure du temps, il peut avoir des dommages invisibles à l'œil nu.

La protection visuelle : obligatoire

Le port d’une protection visuelle est obligatoire pour le conducteur. Si le casque n’est pas muni d’une visière, le conducteur doit porter des lunettes protectrices. Cette obligation s’applique lorsqu’il circule dans une zone où la limite de vitesse est supérieure à 50 km/h.

Pour être sécuritaires, la visière ou les lunettes protectrices doivent être :

  • à l'épreuve de l'éclatement
  • conçues de façon à ne pas limiter votre champ de vision
  • propres et entretenues régulièrement
  • modelées pour bien s'adapter au casque ou, dans le cas des lunettes, au contour des yeux

Le port d’une protection visuelle pour le passager est fortement recommandé, bien qu’il ne soit pas obligatoire.

Les vêtements de protection

Le blouson et le pantalon

Pour une protection optimale, le blouson et le pantalon devraient être, entre autres :

  • bien ajustés à votre taille
  • de préférence en cuir ou en textile anti-abrasion, comme le Kevlar ou le Cordura

Les gants

Les gants, bien ajustés, devraient être en cuir ou de matière antiabrasion comme le Kevlar, et couvrir entièrement les mains et les poignets.

Ils doivent aussi :

  • être souples, pour ne pas nuire à vos manœuvres
  • s'ajuster aux poignets

Attention aux matières synthétiques!

  • Évitez les vêtements fabriqués ou doublés en matières synthétiques comme le polyester et le nylon, car elles peuvent brûler la peau en cas de chute. Les jeans aussi sont à éviter.

Les bottes

Il est important que les bottes couvrent les chevilles. Elles devraient être :

  • spécialement conçues pour la moto
  • munies de semelles antidérapantes, à talons plats
  • hydrofuges
  • en cuir ou en textile anti-abrasion, avec des renforts aux pointes et aux semelles

Attention! Pas d'embouts d'acier (« caps d'acier »).

Les accessoires de protection

Blouson ou gilet munis d’un SystÈme de coussin gonflable de sÉcuritÉ

Le système de coussin gonflable de sécurité, porté comme un gilet sur le blouson ou directement intégré au vêtement, est fiable pour protéger efficacement le haut du corps, notamment les vertèbres cervicales, dorsales et lombaires ainsi que la cage thoracique et l’abdomen.

Le système de coussin gonflable est équipé d’une cartouche de gaz sous pression et d’un déclencheur. Une fois gonflé, le coussin absorbe l’énergie générée par le choc. La couche de gaz permet d’absorber l’impact en réduisant le choc. Contrairement aux coussins gonflables d’une automobile, celui de la veste de moto reste en pression une dizaine de secondes et se dégonfle ensuite progressivement, permettant ainsi de protéger le motocycliste dans le cas d’une glissade qui pourrait durer plusieurs secondes.

Attention!

Il est déconseillé de porter un sac à dos sur un blouson ou une veste gonflables puisqu’il empêcherait le système de se gonfler normalement, rendant ainsi la protection inefficace.

De plus, il faut éviter de placer entre le gilet gonflable et votre corps tout objet dur ou pointu qui pourrait vous blesser au moment du gonflement, comme un téléphone portable ou un trousseau de clefs glissés dans une poche intérieure du blouson.

plaques de Protection dorsale et thoracique

Des vêtements pour la moto qui protégeront contre les lacérations et les abrasions en cas de chute, mais qui n’empêcheront pas forcément les fractures, et des accessoires de sécurité, comme des plaques de protection dorsale et thoracique et des coques de protection, assureront une protection complémentaire optimale.

Les plaques de protection dorsale et thoracique portées ensemble protégeront efficacement les vertèbres dorsales et lombaires, la cage thoracique et l’abdomen, notamment contre un impact avec une structure fixe ou un objet pointu ou coupant qui pourrait percer le vêtement de protection ou la veste gonflable.

La plaque de protection dorsale représente la meilleure protection contre les lésions de la colonne vertébrale, donc le meilleur moyen d’éviter la paralysie totale ou partielle.

Attention! Les protections en mousse d’origine sont la plupart du temps inefficaces. Toutefois, de plus en plus d’équipementiers insèrent des protections dorsales de qualité dans leurs vêtements haut de gamme. Si ce n’est pas le cas pour les vôtres, la protection en mousse d’origine devrait être remplacée par une protection dorsale de qualité.