Moyens de déplacement

En véhicule lourd

Au Québec, il y a plus de 150 000 véhicules lourds immatriculés. Limiteur de vitesse, angles morts, fatigue au volant : certaines obligations et connaissances particulières sont liées à la conduite sécuritaire d’un véhicule lourd.

Conduite et vitesse imprudentes : en cause dans la plupart des accidents

La conduite et la vitesse imprudentes sont les principales causes des accidents mortels impliquant un véhicule lourdVéhicules routiers dont le poids nominal brut (PNBV) est de 4 500 kg ou plus et les ensembles de véhicules routiers dont le poids nominal brut combiné totalise 4 500 kg ou plus. Les véhicules suivants sont aussi considérés comme des véhicules lourds, peu importe leur PNBV : autobus, minibus, dépanneuses, véhicules transportant des matières dangereuses nécessitant l’apposition de plaques d’indication de danger..

Ce qu’est la conduite ou la vitesse imprudente

Toute vitesse ou action imprudente susceptible de mettre en péril la sécurité, la vie ou la propriété. Cette situation survient quand la vitesse est trop grande compte tenu des circonstances, même si le conducteur n’excède par la limite de vitesse légale.


Source : Profil détaillé des faits et des statistiques touchant les véhicules lourds (PDF, 1,4 Mo)

Limiteur (régulateur) de vitesse pour les véhicules lourds

L’activation et le réglage à 105 km/heure des limiteurs de vitesse sont obligatoires pour empêcher les camions et les véhicules de transport d’équipement de dépasser 105 km/h.

Cette mesure s’applique à tous les exploitants de véhicules lourds dont le poids nominal brutPoids du véhicule, y compris sa capacité de chargement maximal, selon les indications de son constructeur. (PNBV) est de 11 794 kg ou plus et qui circulent sur le réseau routier québécois – peu importe leur provenance.

Véhicules lourds exemptés de limiteur de vitesse

  • Autobus privésAutobus ou un minibus au moyen duquel une personne effectue le transport de personnes, et ce, sans rémunération. et autobus publicsAutobus ou minibus utilisé pour transporter des personnes contre paiement. Est exclu de cette définition l’autobus ou le minibus qui sert à transporter des écoliers.
  • Véhicules d’urgence
  • Véhicules récréatifs
  • Véhicules-outilsVéhicule routier, autre qu’un véhicule monté sur un châssis de camion, fabriqué pour effectuer un travail et dont le poste de travail est intégré au poste de conduite du véhicule. Un châssis de camion est un cadre muni de l’ensemble des composantes mécaniques qui doivent se trouver sur un véhicule routier fabriqué pour le transport de personnes, de marchandises ou d’un équipement.

Adapter sa vitesse aux conditions routières

Sur une route en bon état et dans de bonnes conditions routières :

  • un camion (dix roues) qui roule à 50 km/h aura besoin de 36 mètres (environ 118 pieds) pour s’arrêter
  • un camion (dix roues) qui roule à 100 km/h aura besoin de 161 mètres (environ 528 pieds) pour s’arrêter
  • la distance de freinage peut augmenter selon l’état des freins ou des pneus et le poids du véhicule

Excès de vitesse sur les chantiers routiers : quand les amendes doublent!

Un excès de vitesse dans une zone de travaux routiers et l’amende est doublée, cela afin d’assurer une plus grande sécurité des travailleurs et des autres usagers de la route. Mieux vaut respecter la signalisation et ralentir…

Inattention et distraction

Les sources de distraction au volant sont aussi diverses que nombreuses. En tête de liste, la cigarette, suivie par la manipulation d'un téléphone intelligent et d'un écran, sans oublier le fait de manger ou boire.

De nombreuses études démontrent que l'utilisation d'un cellulaire au volant augmente considérablement le risque d'accident.

Quand on est au volant, l'utilisation d'un cellulaire :

  • diminue la capacité à analyser une situation et à réagir
  • augmente le temps d'adaptation pour maintenir le véhicule à une distance sécuritaire des autres
  • complexifie des tâches en apparence simples et ordinaires, comme conduire en ligne droite et rester dans sa voie
  • réduit la capacité à éviter des imprévus : nid-de-poule, vélo, piéton
  • diminue le champ visuel

Les écrans peuvent être tout aussi dangereux. Même pour l'aide à la conduite, ils sont une source importante de distraction. Avant d'en utiliser un, vérifiez quels types d'écran sont permis et interdits.

Exceptions

L'interdiction de tenir en main un appareil muni d'une fonction téléphonique ne s'applique pas à une radio bidirectionnelle, à savoir un appareil de communication vocale sans fil qui ne permet pas aux interlocuteurs de parler simultanément.

Angles morts des véhicules lourds

En raison de sa longueur et surtout de sa hauteur, un véhicule lourd comporte de nombreux angles morts qui empêchent le conducteur de bien voir les autos, les piétons et les cyclistes.

Camion porteur

  1. À l'avant : plus le capot est long, plus l'angle mort est grand. Une petite voiture qui se trouve juste devant ce capot sera invisible pour le chauffeur.
  2. Sur les côtés : la visibilité sur les côtés étant limitée par les angles morts, le conducteur doit se fier uniquement à ses rétroviseurs.
  3. À l'arrière : l'angle mort arrière est très long. Il faut rester vigilant lorsqu'un camion porteur recule.

Autobus urbain

  1. À l'avant : l'angle mort avant est plus petit que celui d'un camion parce que l'autobus urbain a un devant plat. Par contre, les piliers situés de chaque côté du pare-brise et les supports à vélo peuvent limiter la visibilité.
  2. Sur les côtés : même si les rétroviseurs sont bien ajustés, les angles morts latéraux sont très grands en raison des dimensions imposantes de l'autobus. Ces zones seront encore plus grandes sur un autobus articulé.
  3. À l'arrière : l'angle mort arrière demeure grand. Il faut rester vigilant lorsqu'un autobus recule.

Autocar (autobus interurbain)

  1. À l'avant : l'angle mort avant est semblable à celui d'un autobus urbain en raison du devant plat. Par contre, le poste de conduite est plus élevé, ce qui augmente la superficie des angles morts.
  2. Sur les côtés : les angles morts latéraux couvrent une large superficie en raison des dimensions imposantes de l'autocar et de sa hauteur.
  3. À l'arrière : l'angle mort arrière est très long, parce que l'autocar ne possède pas de vitre arrière.

En appuyant sur le vidéo, vous changerez le contexte de la page.

Les angles morts d'un véhicule lourd – automobile

Transcription textuelle :

S'assurer de bien voir et d'être vu : une tâche à temps plein!

Conducteurs de véhicules lourds :

  • soyez attentif aux personnes qui circulent près de votre véhicule, surtout aux intersections en milieu urbain
  • surveillez et anticipez les déplacements des piétons et des cyclistes
  • ne tenez jamais pour acquis que vos intentions et manœuvres sont prévisibles pour les autres usagers de la route, par exemple :
    • lors d'un virage à une intersection, particulièrement un virage à droite, alors que vous devez empiéter dans la voie adjacente ou sur l'accotement
  • assurez-vous que vos rétroviseurs sont en bon état, dégagés et bien ajustés
  • maintenez vos phares allumés en tout temps
  • signalez vos intentions en utilisant vos clignotants pour tourner ou pour changer de voie

Fatigue au volant

La fatigue au volant concerne tous les conducteurs et elle est d'autant plus importante dans l'industrie du transport routier.

Les longues heures de travail, l'irrégularité des horaires, le travail de nuit et le kilométrage parcouru rendent les conducteurs professionnels potentiellement plus à risque. La réglementation sur les heures de conduite et de repos des conducteurs de véhicules lourds ne suffit pas à elle seule à éliminer les risques d'accidents liés à la fatigue.

Information utile

Programme nord-américain de gestion de la fatigue

Le Programme nord-américain de gestion de la fatigue vise à réduire la fatigue des conducteurs, à améliorer leur qualité de vie, à diminuer la fréquence des accidents dus à la fatigue et à réduire les coûts qui y sont liés. Il s'adresse particulièrement aux conducteurs de véhicules lourds et à leur famille, aux employeurs, aux expéditeurs, aux répartiteurs et aux responsables de la sécurité en entreprise.

L'objectif principal du programme est de comprendre la fatigue et de faire prendre conscience de l'importance d'une bonne hygiène du sommeil et d'un mode de vie sain.

Port de la ceinture de sécurité

Au Québec, le conducteur d'un véhicule lourd est tenu de porter la ceinture de sécurité installée par le constructeur du véhicule. Les statistiques prouvent que ce simple geste permet de réduire le nombre de décès et la gravité des blessures provoquées par un accident.

La ceinture de sécurité doit se porter correctement

L'inconfort, la négligence, l'oubli et le court trajet figurent parmi les raisons évoquées pour ne pas s'attacher. Le non-respect du port de la ceinture de sécurité est d'ailleurs constaté fréquemment par les agents de la paix lors d'interceptions, de passages au poste de contrôle ou d'opérations de contrôle.

Conducteurs de véhicules lourds et alcool : moins de 50 mg par 100 ml de sang

Au Québec, il est interdit de conduire un véhicule lourdVéhicules routiers dont le poids nominal brut (PNBV) est de 4 500 kg ou plus et les ensembles de véhicules routiers dont le poids nominal brut combiné totalise 4 500 kg ou plus. Les véhicules suivants sont aussi considérés comme des véhicules lourds, peu importe leur PNBV : autobus, minibus, dépanneuses, véhicules transportant des matières dangereuses nécessitant l’apposition de plaques d’indication de danger., autre qu'un autobus ou un minibus, et d'en avoir la garde ou le contrôle si on a un taux d'alcool dans le sang de 50 mg/100 ml ou plus.

Conducteurs d'autobus, minibus ou taxi : zéro alcool

Au Québec, il est interdit de conduire un autobus ou un minibus et d'en avoir la garde ou le contrôle avec de l'alcool dans le sang.

D'autres mesures ou sanctions peuvent s'appliquer aux conducteurs de véhicules lourds.