Moyens de déplacement – En auto

Pneus d’hiver : roulez en sécurité

Dans des conditions routières hivernales, les pneus d’hiver sont conçus pour assurer un contrôle et un niveau de traction supérieur aux pneus d’été et aux pneus quatre saisons. Le caoutchouc qui les compose est plus tendre et permet de conserver un niveau de souplesse optimal, jusqu’à des températures atteignant les -40°C. La conception de la bande de roulement se démarque par ses crampons qui sont plus espacés et plus profonds.

Assurez-vous que vos pneus sont en bon état

Avoir des pneus en bon état est nécessaire pour considérer un véhicule comme sécuritaire. Sur une route enneigée, les crampons de la bande de roulement permettent de s’agripper à la surface de la chaussée. Au fur et à mesure qu’un pneu s’use, la profondeur de la bande de roulement diminue et les qualités de celui-ci sont largement amoindries.

photo mesure de pneu

Le degré d’usure de la bande de roulement du pneu doit être uniforme sur toute sa largeur. La profondeur des crampons ne doit jamais être sous la limite autorisée de 1,6 mm. Il existe des cas documentés d’accidents avec décès impliquant des véhicules où le mauvais état des pneus et la profondeur de la bande de roulement sous la limite autorisée faisaient partie des facteurs aggravants.

Information utile

Le saviez-vous?

Outre l’usure de la bande de roulement, l’âge peut affecter le niveau de traction qu’offre un pneu. Avec le temps, le caoutchouc qui compose les pneus durcit et sèche, causant l’apparition de fissures pouvant être un indice que le pneu arrive en fin de vie. Typiquement, un pneu âgé de plus de 5 ans commence à perdre de ses qualités.

Entreposez vos pneus adéquatement

Pour ralentir le processus de vieillissement de vos pneus, évitez de les entreposer dans un endroit chaud, humide et exposé aux rayons UV et aux intempéries. Idéalement, trouvez-leur un endroit où le climat est tempéré, par exemple sous un escalier dans votre sous-sol. Évitez aussi de les laisser reposer à la verticale sur le sol. Pour ce faire, empilez-les en position couchée, les uns sur les autres.

Choisissez rigoureusement vos pneus

Suivez les recommandations du fabricant du véhicule pour choisir la bonne dimension et le bon type de pneus. Confiez à un professionnel le montage des pneus sur vos roues. Il faut souligner que plusieurs pneus sont de type unidirectionnel et doivent être montés dans un sens particulier afin de permettre une évacuation adéquate de la neige et de l’eau.

De plus, vos pneus avant et arrière devraient être du même modèle et présenter le même niveau d’usure. Notez que sur chaque roue d’un même essieu, vous devriez retrouver des pneus identiques ou reconnus comme étant équivalents par le fabricant.

Vérifiez régulièrement la pression de vos pneus

Une pression inadéquate dans un pneu pourrait causer une conduite imprévisible, augmenter la consommation d’essence ainsi que réduire sa durée de vie. Gonflez les pneus aux pressions recommandées par le fabricant du véhicule et veillez au bon fonctionnement du système de surveillance de la pression des pneus (TPMS), si votre véhicule en est équipé.

Faites régler le parallélisme des roues

Selon les recommandations des grands manufacturiers automobiles, vous devriez effectuer un réglage du parallélisme des roues une fois par année. Un véhicule dont l’alignement est imparfait pourrait démontrer une conduite instable sur la route et la situation pourrait être aggravée lors de conditions routières difficiles.