Moyens de déplacement – En auto

Appui-tête : bien ajusté, c'est mieux pour votre sécurité!

Avant de prendre la route, vérifiez si votre appui-tête est bien ajusté. Cela vous assurera une protection maximale en cas d'accident.

Un appui-tête doit être bien ajusté, pour bien jouer son rôle

Si vous êtes le seul conducteur de votre véhicule, vous n'avez pas besoin d'ajuster votre appui-tête régulièrement.

Par contre, si vous prêtez votre véhicule, ne serait-ce que le temps d'une réparation au garage, vous devez toujours prendre le temps de vérifier ensuite s'il est toujours réglé comme il se doit.

Peu d'automobilistes ajustent convenablement leur appui-tête

Il est souvent placé trop bas, augmentant ainsi les risques de blessures au cou en cas d'accident.

Information utile

Des études récentes ont conclu qu'un appui-tête bien ajusté réduirait de 28 % les risques d'entorse cervicale.

Comment se produit l'entorse cervicale?

L'entorse cervicale résulte d'un impact arrière ou latéral qui se produit surtout lors de collisions de véhicules. Par exemple, si l'appui-tête est placé trop bas, la tête du conducteur sera projetée violemment vers l'arrière lors d'une collision arrière.

Cela peut provoquer des blessures aux os ou aux tissus mous (entorse cervicale), qui, à leur tour, peuvent entraîner les malaises suivants :

  • douleur accompagnée de raideur au niveau du cou
  • vertiges
  • maux de tête

Les appuis-tête doivent être ajustés à la taille de chaque passager

Pour réduire la fréquence et la gravité des blessures à la tête et au cou, il faut veiller à ce que tous les appuis-tête du véhicule soient réglés en fonction de la taille de chacun des passagers.

Comment bien ajuster un appui-tête?

Pour offrir la meilleure protection, l'appui-tête doit être à un maximum de 7 centimètres de la tête.

Le milieu de l'appui-tête doit arriver à la hauteur des yeux ou du bord supérieur des oreilles.