Moyens de déplacement - En auto

Corridor de sécurité

Il est obligatoire de respecter le corridor de sécurité, c'est-à-dire l'espace que vous devez laisser entre votre véhicule et un véhicule d'urgence, une dépanneuse ou un véhicule de surveillance qui est immobilisé sur une route.

En bref

Lorsqu'un véhicule d'urgence, une dépanneuse ou un véhicule de surveillance est immobilisé et que ses gyrophares ou ses feux clignotants sont actionnés, le conducteur doit respecter un corridor de sécurité. Il doit ralentir et s'éloigner le plus possible du véhicule immobilisé, après s'être assuré de pouvoir le faire sans danger.

Ne pas respecter un corridor de sécurité ou ne pas céder le passage à un véhicule d'urgence peut entraîner :

  • une amende de 200 $ à 300 $
  • 4 points d'inaptitude

Pourquoi un corridor de sécurité?

Le corridor de sécurité permet d'assurer la sécurité des premiers répondants (policiers, pompiers, ambulanciers, contrôleurs routiers, opérateurs de dépanneuse, employés de la voirie) lorsqu'ils travaillent au bord de la route et de toute autre personne qui se trouve au même endroit (par exemple, les occupants du véhicule immobilisé).

Une mesure nécessaire pour la sécurité des intervenants

L'article sur le corridor de sécurité du Code de la sécurité routière est entré en vigueur en 2012. Il a pour but de réduire les risques encourus par les personnes effectuant des interventions d'urgence sur une voie de circulation.

Où et quand faut-il créer un corridor de sécurité?

  • Partout où cela est nécessaire, sur les autoroutes comme en milieu urbain
  • Dès qu'un véhicule d'urgence, une dépanneuse ou un véhicule de surveillance est immobilisé et que sa flèche jaune lumineuse, ses gyrophares ou feux clignotants sont actionnés :
    • véhicule de police
    • ambulance
    • véhicule d'un service d'incendie
    • véhicule de Contrôle routier Québec
    • dépanneuse
    • véhicule de surveillance équipé d'une flèche jaune

Comment créer un corridor de sécurité?

Manœuvre générale

  1. Ralentissez.
  2. Éloignez-vous au maximum du véhicule immobilisé, mais seulement après avoir vérifié que vous pouvez le faire sans danger.
    • Au besoin, immobilisez votre véhicule avant d'effectuer la manœuvre de contournement pour ne pas mettre en péril la vie ou la sécurité d'autres personnes.

Intervention sur l'accotement : manoeuvre à effectuer

Véhicule immobilisé sur la même voie que celle sur laquelle vous circulez

  1. Ralentissez.
  2. Empruntez une autre voie après vous être assuré de pouvoir le faire en toute sécurité. Si tel n'est pas le cas, immobilisez votre véhicule et attendez de pouvoir le faire.
  3. Sur une chaussée à circulation dans les deux sens, cédez le passage à tout véhicule circulant en sens inverse avant d'emprunter l'autre voie.

Véhicule immobilisé sur l'accotement ou sur une voie adjacente et dans le même sens de la circulation que la voie sur laquelle vous circulez

  1. Ralentissez.
  2. S'il existe une autre voie de circulation dans le même sens de la circulation, changez de voie, après vous être assuré de pouvoir le faire en toute sécurité, de manière à laisser une voie libre entre votre véhicule et celui qui est immobilisé.
  3. Si le changement de voie est impossible, éloignez-vous le plus possible du véhicule immobilisé tout en demeurant dans la voie sur laquelle vous circulez.