Moyens de déplacement – En auto

Phares au xénon

Il est permis de remplacer les phares conventionnels d’origine par des phares au xénon, à certaines conditions.

Les phares au xénon, aussi appelés phares à décharge à haute intensité ou DHI (HID en anglais), sont offerts depuis plus d’une dizaine d’années. Ils font partie de l’équipement de série de plusieurs véhicules de luxe. Ces phares offrent à puissance égale un éclairage supérieur à celui des phares conventionnels. Ils donnent un éclairage très blanc, qui tire légèrement vers le bleu plutôt que le jaune.

Sur la route, il peut arriver que vous soyez aveuglé par les phares d’un véhicule venant en sens inverse. Vous pouvez alors avoir le réflexe de penser que le conducteur n’est pas passé aux feux de croisement et a plutôt conservé ses feux de route (hautes). Toutefois, c’est souvent plutôt parce que le véhicule est muni d’ampoules au xénon de remplacement qui n’ont pas été installées par le constructeur du véhicule.

Réglementation

Transports Canada exige que la hauteur de ce type de phares s’ajuste automatiquement ou manuellement à partir du poste de conduite, afin de prévenir l’éblouissement. L’installation d’ampoules au xénon dans des blocs phares non conçus pour ce type d’ampoules ne permet pas la diffusion contrôlée et optimale de la lumière.

Il est important de savoir que les phares des véhicules vendus par le constructeur doivent respecter les normes internationales de la Society of Automotive Engineers (SAE) en matière d’éclairage et celles de Transports Canada.

Modification des phares d’un véhicule

Il est permis de remplacer les phares conventionnels d’origine par des phares au xénon, mais seulement en utilisant toutes les composantes originales prévues par le constructeur du véhicule.

Il faut se méfier des ensembles de phares au xénon vendus en ligne. Les ensembles qui n’incluent pas le bloc phare ne peuvent pas être installés de façon à fournir un éclairage adéquat. Les normes du constructeur en matière d’éclairage ne peuvent pas être respectées puisque le bloc optique d’origine du véhicule n’a pas été conçu pour fonctionner avec une ampoule au xénon. En plus de diminuer l’efficacité réelle des phares et d’occasionner de dangereux éblouissements, cela contrevient au Code de la sécurité routière.

Si vous ne respectez pas la réglementation

Selon le Code de la sécurité routière, la SAAQ peut exiger le retrait, la réparation ou la modification d’équipements qui n’ont pas été installés par le constructeur d’un véhicule routier s’ils présentent des risques pour les usagers de la route. Ainsi, il faut accorder une attention particulière à l’installation conforme de ces phares, sinon ils risquent d’aveugler les autres usagers de la route.