Comportements - Fatigue

Journée d'information sur la fatigue au volant

Présentation des conférences de la 2e Journée d'information sur la fatigue au volant organisée par la SAAQ.

Qu'est-ce que la Journée d'information sur la fatigue au volant?

En novembre 2014, nous avons organisé la 2e édition de la Journée d'information sur la fatigue au volant afin d'informer et d'outiller les relayeurs d'information et les intervenants qui travaillent avec des clientèles particulièrement susceptibles d'être touchées par cette problématique importante de sécurité routière.

Publics cibles

Les conférences tenues au cours de cette journée s'adressaient à toutes les personnes pouvant jouer un rôle dans la prévention des accidents causés par la fatigue au volant.

Les intervenants en santé et sécurité au travail étaient aussi concernés, car le manque de sommeil peut non seulement nuire à la conduite, mais aussi à l'accomplissement de diverses autres tâches. À long terme, le manque de sommeil peut avoir un effet nuisible sur la santé. La journée s'adressait aussi aux personnes intéressées par les enjeux de santé publique.

Conférences

La fatigue au volant : un problème majeur de santé publique

Présentation PDF : La fatigue au volant : un problème majeur de santé publique (PDF, 1,5 Mo)

Conférencier

Charles Morin, Université Laval

  • Professeur titulaire à l'École de psychologie de l'Université Laval
  • Chercheur à l'Institut universitaire de santé mentale de Québec
  • Directeur du Centre d'étude des troubles du sommeil de l'Université Laval

Résumé de la conférence

Cette conférence faisait le point sur la fatigue au volant comme problématique de santé publique. Après un survol des signes avant-coureurs de la fatigue, ses principales causes et conséquences ont été abordées ainsi que ses impacts sur la sécurité routière.

Parmi les facteurs aggravants, il a été question du manque de sommeil. Quelques mesures correctives et préventives pour lutter contre la fatigue et sensibiliser la population à cette problématique ont été présentées.

Information utile

Un conducteur sur 5 admet avoir somnolé au volant au cours de la dernière année

Pas étonnant que la fatigue au volant soit un facteur déterminant dans 20 % des accidents mortels de la route au Québec. Cette donnée provient d'un sondage sur la sécurité routière de la Fondation de recherches sur les blessures de la route (2012).

Horaires de travail atypiques, fatigue et sécurité routière

Présentation PDF : Horaires de travail atypiques, fatigue et sécurité routière (PDF, 1,1 Mo)

Conférencière

Diane B. Boivin, M.D., Ph. D., Institut Douglas

  • Professeure titulaire au Département de psychiatrie de l'Université McGill
  • Directrice du Centre d'étude et de traitement des rythmes circadiens de l'Institut universitaire de santé mentale Douglas

Résumé de la conférence

Les horaires de travail atypiques, notamment les quarts de travail de nuit et les horaires rotatifs, nuisent au sommeil et à l'adaptation de l'horloge biologique (circadienne).

Cette conférence expliquait comment ces facteurs peuvent entraîner de la fatigue et avoir une incidence sur la sécurité routière.

La gestion de la fatigue dans l'industrie du transport

Présentation PDF : La gestion de la fatigue dans l'industrie du transport routier (PDF, 292 Ko)

Conférencier

Pierre Thiffault, chercheur à Transports Canada

Résumé de la conférence

De 2008 à 2011, Pierre Thiffault a dirigé un groupe de travail du Conseil canadien des administrateurs en transport motorisé (CCATM) sur le rôle des facteurs humains dans les collisions impliquant des véhicules lourds.

Les travaux ont permis de mettre au jour la contribution de la fatigue, de la distraction et de la prise de risques comme principaux éléments déclencheurs des collisions.

Le rapport final du groupe dresse un portrait détaillé de ces problèmes et des principaux facteurs de risque présents dans l'industrie, et il propose des pistes de solutions.

Sommeil, fatigue au volant et jeunes conducteurs

Présentation PDF : Sommeil, fatigue au volant et jeunes conducteurs (PDF, 1,6 Mo)

Conférencier

Roger Godbout, professeur titulaire au Département de psychiatrie de l'Université de Montréal

Résumé de la conférence

Cette conférence portait sur les caractéristiques typiques du sommeil et de ses fonctions ainsi que sur les principales méthodes d'évaluation du sommeil et de la fatigue.

Une synthèse de la littérature scientifique a été présentée pour expliquer l'interaction entre le sommeil nocturne et la performance diurne dans la population en général. Les résultats de recherches récentes sur la fatigue au volant chez les jeunes conducteurs ont été analysés plus en détail.

Apnée du sommeil et conduite de véhicules lourds

Résultats préliminaires d'une étude visant à évaluer les effets d'un traitement combiné impliquant la perte de poids et la ventilation en pression positive continue (CPAP) sur la performance de conduite.

Présentation PDF : Fatigue et conduite de véhicules lourds (PDF, 3,0 Mo)

Conférencier

Normand Teasdale, professeur titulaire au Département de kinésiologie de l'Université Laval

Résumé de la conférence

L'apnée du sommeil augmente considérablement le risque d'accident sur la route. Sans intervention, les symptômes qui y sont associés tendent à s'aggraver avec le temps.

En comparaison des personnes en santé, celles souffrant d'apnée du sommeil non traitée sont plus vulnérables aux effets du manque de sommeil. Ces personnes, lorsqu'elles conduisent, montrent une plus grande variabilité latérale du véhicule et une augmentation du temps de réaction au freinage.

Parmi les facteurs associés à la présence et à la gravité de l'apnée du sommeil, l'obésité est l'un des éléments les plus importants. Chez les conducteurs professionnels, on estime que plus de 50 % ont un surplus de poids. Les comportements et les stratégies de conduite de ces camionneurs – avec et sans problème d'apnée du sommeil – enregistrés dans des situations naturelles, c'est-à-dire sur la route, ont été présentés, de même que des résultats illustrant des comportements causés par la fatigue et la distraction.

Détection de la fatigue au volant et identification des signes précurseurs de la somnolence

Présentation PDF : Détection de la fatigue au volant et identification des signes précurseurs de la somnolence (PDF, 3,1 Mo)

Conférencier

Jacques Bergeron, Université de Montréal

  • Directeur du Laboratoire de simulation de conduite de l'Université de Montréal
  • Professeur titulaire au Département de psychologie de l'Université de Montréal

Résumé de la conférence

Cette conférence traitait des principales connaissances résultant d'études scientifiques sur les manifestations comportementales de la fatigue au volant et ses effets sur les manœuvres de conduite (difficultés dans le maintien de la trajectoire, variations involontaires de la vitesse, etc.). Il a été question des vulnérabilités individuelles à la somnolence au volant ainsi que des écarts entre les mesures psychophysiologiques de vigilance et les perceptions qu'ont les conducteurs de leur niveau de vigilance.

L'évolution et le développement des systèmes de transport intelligents (STI) et des dispositifs de détection et d'alerte précoces de l'hypovigilance du conducteur, ainsi que l'efficacité, la fiabilité et l'acceptabilité de ces systèmes ont aussi été abordés.

Véhicules intelligents et à conduite automatisée

Présentation PDF : Véhicules intelligents et à conduite automatisée (PDF, 318 Ko)

Conférencière

Johanne St-Cyr, vice-présidente à la sécurité routière de la Société de l'assurance automobile du Québec

Résumé de la conférence

Cette conférence présentait les nouvelles approches en sécurité routière pour prévenir les accidents liés à la fatigue et à la distraction.

La baisse de vigilance causée par la fatigue ou la distraction est un facteur qui contribue à de nombreux accidents sur le réseau routier québécois et en Amérique du Nord.

De nombreux efforts ont été déployés pour sensibiliser les conducteurs aux conséquences de la fatigue et de la distraction au volant et, depuis quelques années, pour que les véhicules jouent un rôle plus actif en prévention et en évitement des accidents.

Certaines universités et entreprises développent de nouveaux systèmes de sécurité active et de conduite automatisée pour réduire les accidents causés par la baisse de vigilance du conducteur.