Comportements – Ceinture de sécurité

Ceinture de sécurité dans les taxis

La loi ne change pas parce que vous êtes à bord d'un taxi! Tous les passagers doivent boucler leur ceinture de sécurité.

En taxi et avec Uber, on s'attache aussi!

Quand on prend le taxi ou le service de transport Uber, on doit s'attacher, faute de quoi, on s’expose aux mêmes sanctions et amendes que lorsqu'on est dans un autre véhicule équipé de ceintures de sécurité.

Le chauffeur de taxi et la ceinture de sécurité

Dans l'exercice de ses fonctions, un chauffeur de taxi est exempté du port de la ceinture lorsqu'il circule sur la majorité des chemins publics, y compris dans les limites des villes et des villages.

Par contre, il est obligé de boucler sa ceinture dès qu’il circule sur une voie publique numérotée, comme une autoroute ou une route nationale.

Le conducteur du service de transport Uber et la ceinture de sécurité

Dans l'exercice de ses fonctions, le conducteur d’un véhicule du service de transport Uber est obligé de porter la ceinture de sécurité en tout temps. En effet, il ne peut en aucun cas être exempté du port de la ceinture de sécurité.

Prendre un taxi avec un enfant en bas âge

Si vous prenez le taxi avec un enfant, vous devez l'attacher avec la ceinture de sécurité, à défaut de pouvoir l'installer dans un siège d'auto pour enfant.

Si l'enfant est trop petit pour se tenir droit

Attachez votre ceinture de sécurité et prenez ensuite l'enfant dans vos bras.

Il ne faut surtout pas attacher l'enfant avec vous. En cas de freinage brusque ou d'impact, votre propre poids pourrait l'écraser contre la ceinture.

Pour des raisons de sécurité, il est donc souhaitable, sauf en cas d’urgence, de ne pas prendre un taxi avec un enfant à moins de pouvoir l’installer dans un siège d’auto.

Prendre un service de transport Uber avec un enfant

Le Code de la sécurité routière exige que les enfants soient installés dans un siège d’auto adapté à leur poids et à leur taille jusqu’à ce qu’ils mesurent 145 cm ou jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 9 ans.

Prendre un taxi avec un enfant de moins de 16 ans

Si vous prenez le taxi avec un enfant de moins de 16 ans, veillez à ce qu'il boucle sa ceinture de sécurité, faute de quoi c'est vous – et non pas le chauffeur de taxi – qui récolterez l'amende et les 3 points d'inaptitude!

Dès qu’il aura atteint l’âge de 16 ans, l'amende et les points d'inaptitude lui seront directement attribués.

Prendre un service de transport Uber avec un enfant de moins de 16 ans

Dans un service de transport Uber, comme dans un véhicule personnel, c’est le conducteur qui est légalement responsable de s’assurer que les passagers de moins de 16 ans sont correctement attachés.