Clientèles – Aînés

Conducteurs aînés – le saviez-vous?

Les statistiques font tomber certains préjugés à l'endroit des conducteurs âgés de 65 ans ou plus. En voici quelques-unes.

Les conducteurs de 65 ans ou plus sont moins impliqués dans les accidents de la route

En 2014, 956 111 titulaires de permis de conduire étaient âgés de 65 ans ou plus, soit 18 % de tous les titulaires de permis. Pourtant, ils ne représentent que 11 % des conducteurs impliqués dans les accidents avec dommages corporels.

Des chiffres pour le prouver

De 2010 à 2014, chaque année, en moyenne :

  • 87 conducteurs âgés de 65 ans ou plus ont été impliqués dans un accident mortel, soit 14 % de tous les conducteurs impliqués dans ces accidents
  • 227 conducteurs âgés de 65 ans ou plus ont été impliqués dans un accident avec blessés graves, soit 10 % de tous les conducteurs impliqués dans ces accidents
  • 4 509 conducteurs âgés de 65 ans ou plus ont été impliqués dans un accident avec blessés légers, soit 10 % de tous les conducteurs impliqués dans ces accidents

En comparaison, les conducteurs de 16 à 24 ans étaient impliqués dans 20 % des accidents avec dommages corporels alors qu'ils ne sont titulaires que de 10 % des permis de conduire.

Les accidents chez les conducteurs de 65 ans ou plus

Les conducteurs âgés de 65 ans ou plus ont un taux d'accidents avec dommages corporels inférieur, en proportion, à celui de l'ensemble des titulaires de permis de conduire.

Lors d'un accident, les personnes âgées de 65 ans ou plus sont plus susceptibles de subir des blessures mortelles. Ces personnes représentent une proportion plus forte de victimes décédées que de victimes blessées.

Information utile

Les virages à gauche au feu vert non protégés

Ces virages sont la source de la majorité des accidents impliquant des conducteurs âgés.

Important : la vue!

La grande majorité des informations dont un conducteur a besoin pour conduire de façon sécuritaire passent par les yeux.

On observe chez les aînés :

  • une période d'adaptation plus longue aux changements de la luminosité
  • une diminution de la sensibilité aux contrastes
  • une diminution de la vision

Forte croissance du nombre de conducteurs âgés

De 2009 à 2014, le nombre de titulaires de permis de conduire âgés de 65 ans ou plus a augmenté de 30 %, comparativement à 5 % pour l'ensemble des titulaires de permis.

Aujourd'hui, les conducteurs âgés de 65 ans ou plus représentent près de 1 million des 5 millions de conducteurs du Québec.

Le nombre de titulaires de permis de conduire de 65 ans ou plus devrait passer à environ 1,5 million en 2030, considérant que le quart de la population du Québec sera alors dans cette catégorie d'âge.

Les accidents de la route impliquant des aînés : pas toujours quand on s'y attend le plus

Les accidents qui impliquent les conducteurs âgés surviennent généralement dans des conditions favorables à la conduite – le jour, par temps clair, sur une surface sèche et en bon état. C'est dans ces conditions que les conducteurs âgés préfèrent conduire.

Une voiture, ça s'adapte!

Si vous souffrez d'un handicap, un ergothérapeute peut aider à compenser certaines limitations physiques en recommandant de faire adapter votre véhicule. Par exemple :

  • l'installation d'une boule au volant
  • l'installation d'un accélérateur à gauche

Pour plus de détails, voir notre section Adaptation ou achat d'un véhicule.