Une opération menée par Contrôle routier Québec permet de sanctionner plusieurs comportements fautifs

Montréal, le 6 février 2019 – Les contrôleurs routiers de la Société de l’assurance automobile du Québec ont terminé aujourd’hui une opération visant à repérer et à sanctionner les conducteurs de véhicules lourds et commerciaux qui utilisaient un appareil électronique portatif au volant ou qui ne portaient pas leur ceinture de sécurité.

Cette opération a été menée dans la grande région de Montréal et Lanaudière et avait comme particularité l’utilisation d’un autocar banalisé, lequel a servi de point mobile d’observation.

Le bilan de l’opération est le suivant :

  • utilisation d’un appareil électronique portatif au volant : 9 constats d’infraction
  • conduite d’un véhicule sans porter la ceinture de sécurité : 7 constats d’infraction

Depuis le 30 juin 2018, le conducteur qui utilise un appareil électronique lorsqu’il conduit est passible d’une amende de 300 $ à 600 $ plus les frais pour une première infraction et de 5 points d’inaptitude. Lors d’une récidive, l’amende minimale est doublée et le permis de conduire est suspendu immédiatement pour 3, 7 ou 30 jours, selon s’il s’agit d’une 1re, 2e ou 3e récidive sur une période de 2 ans.

Depuis le 18 mai 2018, le conducteur qui ne porte pas correctement sa ceinture de sécurité est passible d’une amende de 200 $ à 300 $ et de 3 points d’inaptitude.

Le saviez-vous?

  • Le simple fait de tenir en main ou de toute autre façon un appareil électronique portatif en conduisant est strictement interdit.
  • Dès que vous êtes au volant d’un véhicule routier et que vous êtes sur une voie de circulation, vous conduisez. Même si vous êtes arrêté à un feu rouge ou dans un bouchon de circulation, vous conduisez!