La SAAQ lance une nouvelle campagne de sensibilisation sur la vitesse et la distraction au volant

Québec, le 31 août 2020. – Dans le contexte de la rentrée scolaire, jumelé à la pandémie que nous vivons encore aujourd’hui, les Québécois ont de nombreuses préoccupations qui pourraient nuire à leur concentration au volant. Sachant que les pensées sont une source de distraction mentale ou cognitive, la SAAQ aborde cette question pour la première fois, au moyen d’une nouvelle campagne publicitaire. 

Par ailleurs, la vitesse est toujours l’une des principales sources d’accidents au Québec. Considérant que la distraction peut entraîner une vitesse excessive, la SAAQ propose une campagne divisée en deux volets qui vise à sensibiliser les conducteurs à l’importance de ralentir et de rester concentrés sur la route.

  • Période couverte : 31 août au 11 octobre 2020
  • Thèmes : « Ralentir prévient le pire. » et « Gardez toute votre attention sur la route. »
  • Principaux moyens :
    • Radio francophone et anglophone
    • Télé et webtélé
    • Stratégie médias sociaux incluant des capsules vidéo

Les détails de la campagne sont disponibles dans le site Web de la SAAQ.

Citations :

« À chaque année, la rentrée scolaire signifie plus d’activités à proximité des zones scolaires; plus de conducteurs, de piétons, de cyclistes circulant dans le même périmètre nécessite une plus grande vigilance de la part de tous les usagers, mais en particulier de la part des conducteurs. Il est donc important de rappeler à l’ensemble des conducteurs que la prudence est toujours de mise, qu’il faut respecter les limites de vitesse et qu’il est important de garder toute son attention sur la route. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« La conduite automobile est souvent effectuée comme un automatisme. Il s’agit pourtant d’une tâche complexe qui nécessite toute l’attention des conducteurs. Lorsque notre tête est ailleurs, il est impossible de réagir aussi vite à une situation imprévue. La Société innove donc avec cette nouvelle campagne qui aborde pour la première fois la distraction cognitive. »

Nathalie Tremblay, présidente et chef de la direction de la Société de l’assurance automobile du Québec

Faits saillants :

  • La distraction et la vitesse sont parmi les principales causes d’accidents au Québec. 
  • Chaque année, en moyenne, de 2015 à 2019, la distraction a causé :
    • 130 décès (37 %)
    • 600 blessés graves (41 %)
    • 18 400 blessés légers (53 %)
  • Chaque année, en moyenne, de 2015 à 2019, la vitesse a causé :
    • 110 décès (32 %)
    • 405 blessés graves (28 %)
    • 6 300 blessés légers (18 %)
  • Près d’un conducteur sur 10 est distrait de sa conduite lors d’un déplacement. 
  • Un conducteur distrait pourrait ne pas voir jusqu’à 50 % de l’information présente dans son environnement. 
  • Depuis le 1er août 2019, le montant des amendes pour les excès de vitesse commis dans les zones scolaires, en période scolaire, est doublé. 

Liens connexes :

Vitesse au volant
Distractions au volant