Cannabis : légal, mais interdit au volant

Le cannabis est légal, mais la conduite après en avoir consommé demeure interdite.

Des effets réels sur la conduite

Le cannabis produit des effets sur le cerveau qui nuisent à la conduite. Il entraîne une baisse de la vigilance, de la concentration et des réflexes, une mauvaise coordination, un allongement du temps de réaction, en plus d’affecter le jugement. On estime que conduire sous l’effet du cannabis double le risque d’être impliqué dans un accident de la route.

Exemples d’effets du cannabis sur la conduite

  • Ne pas remarquer les panneaux de signalisation
  • Faire une sortie de route
  • Avoir de la difficulté à demeurer dans le centre de la voie
  • Effectuer des dépassements non sécuritaires
  • Freiner tardivement
  • Avoir de la difficulté à réagir en situation d’urgence

Drogues et médicaments
Encadrement du cannabis au Québec