Étape 0 Votre permis de conduire a été délivré dans un endroit où une entente de réciprocité ou un accord administratif a été signé

    • Pièces à fournir

      Échange de permis – Document requis lors du 1er rendez-vous pour vérifier votre admissibilité

      • Permis de conduire étranger
      • Preuve de citoyenneté canadienne ou de droit de séjour au Canada
      • Preuve de résidence au Québec
      • Preuve que vous résidiez dans le pays qui vous a délivré votre permis si celui-ci a été obtenu depuis moins de 3 ans
      • Traduction de votre permis de conduire, si celui-ci est rédigé dans une autre langue que le français ou l'anglais

Véhicules que vous pouvez conduire durant les 6 premiers mois

Votre permis de conduire est valide pendant les 6 premiers mois de votre établissement au Québec si vous conduisez :

  • une auto
  • une moto
  • un cyclomoteurVéhicule de promenade à 2 ou 3 roues, muni d'un moteur électrique ou d'un moteur d'une cylindrée d'au plus 50 cm³, équipé d'une transmission automatique., c’est-à-dire un scooter ou une mobylette

Cependant, il faut vous assurer que votre permis étranger :

  • est valide
  • vous autorise à conduire le type de véhicule routier que vous utilisez

Permis du Québec obligatoire après les 6 premiers mois

Voici comment obtenir un permis du Québec selon le véhicule routier que vous conduisez. Vous pouvez commencer ces démarches dès votre établissement au Québec.

Une auto ou un scooter

Vous devez échanger votre permisL'échange permet au titulaire d'un permis délivré dans une province canadienne autre que le Québec, aux États-Unis ou dans un pays ayant signé une entente avec le Québec d'obtenir un permis équivalent du Québec sans avoir à suivre un cours de conduite. Dans certains cas, le titulaire doit réussir des examens de compétence avant de pouvoir échanger son permis. étranger contre un permis du Québec.

Une moto

Il faut échanger votre permisL'échange permet au titulaire d'un permis délivré dans une province canadienne autre que le Québec, aux États-Unis ou dans un pays ayant signé une entente avec le Québec d'obtenir un permis équivalent du Québec sans avoir à suivre un cours de conduite. Dans certains cas, le titulaire doit réussir des examens de compétence avant de pouvoir échanger son permis. étranger qui vous autorise à conduire une moto contre un permis du Québec après avoir réussi, au préalable, les examens de compétenceLes examens de compétence permettent à la SAAQ de vérifier les connaissances et les habiletés des conducteurs. Ils peuvent être théoriques ou pratiques et diffèrent selon la classe de permis de conduire. Ils sont presque toujours obligatoires dès qu'une personne veut obtenir un permis pour la première fois. pour la classe 6 (moto). Vous pouvez entamer ces démarches dès votre établissement au Québec.

Si votre permis est expiré

Vous devrez, dans la plupart des cas, réussir des examens de compétenceLes examens de compétence permettent à la SAAQ de vérifier les connaissances et les habiletés des conducteurs. Ils peuvent être théoriques ou pratiques et diffèrent selon la classe de permis de conduire. Ils sont presque toujours obligatoires dès qu'une personne veut obtenir un permis pour la première fois. pour obtenir un permis autorisant la conduite d'une auto ou d'un scooter.

Information utile

Véhicules que vous ne pouvez pas conduire avec un permis étranger

Même si votre permis vous l'autorise, vous ne pourrez pas conduire :

  • un camion
  • un véhicule d'urgence
  • un autobus
  • un minibus
  • un taxi

Marche à suivre pour conduire ces véhicules

Vous devez obtenir un permis de conduire du Québec de la classe appropriée. Pour ce faire, il faut satisfaire aux obligations propres à chaque classe de permis et vous soumettre au processus d'accès graduel à la conduite. Auparavant, vous devez obtenir votre permis du Québec de la classe 5.

Marche à suivre pour échanger votre permis

Étape 1 – Remplir les conditions suivantes :

  • avoir 16 ans ou plus (14 ans pour un scooter de moins de 50 cm3, classe 6D)
  • être titulaire d'un permis autorisant la conduite d'une auto, d'une moto ou d'un cyclomoteurVéhicule de promenade à 2 ou 3 roues, muni d'un moteur électrique ou d'un moteur d'une cylindrée d'au plus 50 cm³, équipé d'une transmission automatique. (scooter ou mobylette)
  • résider au Québec
  • avoir l’autorisation de demeurer au Canada

Étape 2 – Prendre un rendez-vous par téléphone avec un préposé qui analysera votre demande

Région de Montréal : 514 954-7771
Ailleurs (Québec, Canada, États-Unis) : 1 888 356-6616

Étape 3 – Vous présenter au point de service désigné avec les documents originaux demandés lors de la prise de rendez-vous, soit :

  • votre permis de conduire étranger
  • une preuve de citoyenneté canadienne ou de droit de séjour au Canada
  • une preuve d’établissement au Québec
  • une preuve que vous résidiez dans le pays qui vous a délivré votre permis si vous l’avez obtenu depuis moins de 3 ans
  • la traduction de votre permis de conduire, si celui-ci est rédigé dans une autre langue que le français ou l’anglais – le permis de conduire international ne constitue pas une traduction officielle

Dans certaines situations, d’autres documents peuvent être requis. Pour vérifier si c’est le cas, communiquez avec nous.

Information utile

Traduction d’un permis de conduire rédigé dans une autre langue que le français ou l’anglais

Vous devez le faire traduire par un traducteur membre :

Étape 4 – Réussir les examens de compétence pour la classe 6 (moto)

Pour bien vous préparer aux examens, nous vous recommandons les publications suivantes :

Ces ouvrages sont offerts aux Publications du Québec et dans les librairies.

Et aussi :

  • Carnet d'accès à la route, disponible dans les écoles de conduite reconnues
Examen théorique

Selon le cas, vous pourrez passer l'examen théorique sur place, le jour même de votre rendez-vous, ou vous devrez prendre un autre rendez-vous. Les frais pour cet examen sont de 11,10 $.

Examen pratique

Une fois l'examen théorique réussi, vous pourrez prendre un rendez-vous par téléphone pour l'examen pratique.

Région de Québec : 418 643-5213
Région de Montréal : 514 873-5803
Ailleurs (Québec, Canada, États-Unis) : 1 888 667-8687

Le jour de l'examen pratique, il vous faudra payer les frais pour l'examen. Si vous le réussissez, vous pourrez échanger votre permis.

Étape 5 – Payer les frais exigés pour l'échange du permis

Les frais exigés pour l'échange du permis de conduire diffèrent selon la classe de permis et sont plus élevés si vous demandez une classe additionnelle.

Modes de paiement

Les modes de paiement acceptés dans nos points de service sont les suivants:

  • argent comptant
  • Interac (carte de débit) – sauf dans certains de nos points de service
  • un ou plusieurs prélèvements bancaires automatiques, si un spécimen de chèque est fourni
  • chèque ou mandat-poste

Le paiement par carte de crédit n'est pas accepté.

Expérience de conduite

Si la SAAQ vous reconnaît moins de 24 mois d’expérience de conduite d’une auto, vous obtiendrez un permis probatoirePermis délivré à une personne qui conduit seule pour la première fois une automobile ou une moto. Il permet au titulaire d'acquérir l'expérience de conduite nécessaire avant d'obtenir un permis de conduire (24 mois). Il comporte l'obligation de respecter la règle du zéro alcool avant et pendant la conduite. Le titulaire est aussi soumis au régime de 4 points d'inaptitude. . Nous nous basons sur votre permis de conduire et votre dossier de conduite pour établir votre expérience.

Dossier de conduite

Votre dossier de conduite est produit par l’organisme qui vous a délivré votre permis de conduire étranger. Si vous désirez que nous en tenions compte afin de reconnaître votre expérience de conduite, il doit être produit depuis moins de 90 jours et contenir :

  • les types de permis dont vous êtes ou avez été titulaire – permis d’apprenti conducteur, permis probatoire et permis de conduire
  • la ou les classes de permis que vous détenez ou avez détenues
  • la date de délivrance et la date d’expiration de chaque type de permis
  • les dates où votre permis de conduire n’était pas en vigueur parce qu’il était sanctionné, suspendu, annulé ou non renouvelé