Casque et vêtements de protection

Vous devez choisir votre casque et vos vêtements de moto avec soin, car ils sont la seule protection sur laquelle vous pouvez compter.

Avant de les acheter, lisez attentivement les conseils suivants.

Casque

Le casque doit :

  • Être minimalement conforme à la norme DOT obligatoire au Québec.
  • Idéalement, recouvrir la totalité de la tête (casque intégral) pour offrir la meilleure protection contre les chocs et les intempéries en plus de diminuer l’effet du vent.
  • Être composé de fibres de verre, de fibres de carbone ou de composite.
  • Être parfaitement ajusté tout en étant confortable. Il ne doit pas comprimer la tête ou le front, mais doit pouvoir bouger seulement de quelques millimètres.
  • Être bien ventilé pour permettre une bonne aération et empêcher la formation de buée.
  • Être muni d’une visière. Sinon, le port de lunettes protectrices est recommandé.
  • Être léger.
  • Offrir une vue dégagée pour permettre de bien voir dans les angles morts.
  • Idéalement, être de couleur claire ou voyante ou muni de bandes réfléchissantes.

Le saviez-vous?

  • Il n'est pas recommandé d'acheter un casque usagé.
  • Un casque a une durée de vie limitée. De plus, même s’il est récent, il peut avoir subi un choc et être endommagé, même si cela ne se voit pas. Dans ce cas, vous devrez le remplacer.
  • Certains modèles possèdent une visière solaire interne rétractable insérée dans le casque.
  • Certains modèles possèdent des gouttières internes où on peut passer aisément des branches de lunettes.
  • Certains modèles proposent des revêtements intérieurs démontables qui facilitent leur nettoyage.

Conseils pratiques

  • Il est préférable d’acheter un casque neuf chez un détaillant, car il pourra vous conseiller et vous aider à le choisir.
  • Toutefois, si vous décidez d’acheter un casque sur le Web, assurez-vous d’avoir les bonnes mesures. Pour ce faire, utilisez un mètre de couturière. Placez-le sur votre front au-dessus des sourcils et faites le tour de votre tête.
  • Il est possible d’apposer des bandes réfléchissantes sur le casque. Toutefois, avant de le faire, consultez les instructions du fabricant.

Blouson

Le blouson doit :

  • Être à votre taille et près du corps.
  • Être en cuir ou fait à partir d’une matière antiabrasion comme le Kevlar ou le Cordura.
  • Être équipé de coquilles ou de protections en mousse haute densité aux coudes, aux épaules et au dos.
  • Être résistant à l’abrasion.
  • Être de bonne qualité de fabrication et de finition. Les coutures doivent être résistantes.
  • Permettre une bonne aération.
  • Avoir des bandes ajustables (velcro) aux poignets et au cou pour permettre un meilleur ajustement et plus de possibilités de ventilation.
  • Être hydrofuge et résistant à l’humidité et au froid.
  • Être muni d’une glissière d'assemblage (fermeture éclair) qui permet de le joindre au pantalon.
  • Idéalement, être de couleur claire ou voyante ou muni de bandes réfléchissantes.
  • Idéalement, être muni de doublures amovibles.

 

Le saviez-vous?

  • Certaines matières synthétiques (polyester, nylon, etc.) sont à éviter, car elles peuvent brûler la peau en cas de chute.
  • Une protection dorsale additionnelle protégera davantage la colonne vertébrale.
  • Pour les changements de température, un blouson à trois couches peut s’avérer une option intéressante. Plusieurs modèles offrent la possibilité de resserrer les couches les plus grandes afin de les ajuster au corps.

Pantalon

Le pantalon doit :

  • Être à votre taille et près du corps.
  • Être en cuir ou fait à partir d’une matière antiabrasion comme le Kevlar ou le Cordura.
  • Être équipé de coquilles ou de protections en mousse haute densité aux genoux et aux hanches.
  • Être résistant à l’abrasion.
  • Être de bonne qualité de fabrication et de finition. Les coutures doivent être résistantes.
  • Être ajustable, notamment aux chevilles.
  • Être hydrofuge et résistant à l’humidité et au froid.
  • Permettre une bonne aération.
  • Être muni d’une glissière d'assemblage (fermeture éclair) qui permet de le joindre au blouson.

Le saviez-vous?

  • Certaines matières synthétiques (polyester, nylon, etc.) sont à éviter, car elles peuvent brûler la peau en cas de chute.
  • Certains modèles offrent des fermetures éclair d’aération sur les cuisses afin de permettre une meilleure ventilation.

Visière ou lunettes

Le saviez-vous?

  • Le casque de moto intégral offre la meilleure protection. Si le casque n’est pas muni d’une visière, il est recommandé de porter des lunettes protectrices.
  • La visière et les lunettes de protection sont les seuls éléments de l’équipement du motocycliste qui peuvent prévenir les accidents. En effet, une protection visuelle adéquate évitera au motocycliste d’être aveuglé momentanément par la pluie, le vent, la poussière, les insectes et les débris et préviendra, de ce fait, les pertes de contrôle.
  • La visière et les lunettes protègent également contre le soleil, qui peut entraîner des pathologies de l’œil et perturber la vue par des éblouissements.
  • Une moto équipée d’un pare-brise n’est pas considérée comme dotée d’une protection suffisante, puisque celui-ci ne protège pas totalement le motocycliste contre ces éléments.

Visière du casque

  • Protection contre le soleil :
    • Les visières fumées, colorées ou irisées ne sont pas recommandées, car elles peuvent perturber la netteté de la vision. D’autres, malgré une coloration parfois foncée, ne filtrent pas les UV et peuvent même, par effet de loupe, accentuer les méfaits du soleil sur les yeux.
    • Le port d’une visière teintée est particulièrement risqué la nuit, car cela détériore grandement la visibilité. Le conducteur doit donc changer la visière en fonction de l’heure à laquelle il conduit.
    • Mieux vaut s’équiper d’une visière incolore et de lunettes de soleil de qualité.
    • Quelques fabricants de casques proposent aussi des écrans solaires escamotables intégrés au casque.
  • Traitements offerts pour plus de confort :
    • L’antibuée évite la formation de condensation à l’intérieur du casque.
    • L’hydrophobe fait en sorte que les gouttes d’eau de pluie perlent sur la visière.
    • L’antirayure allonge la durée de vie de la visière.
  • Nettoyage :
    • La visière doit être nettoyée régulièrement à l’eau tiède et au savon, avec un chiffon doux non abrasif, car la saleté et les éraillures pourraient gêner la vision ou accentuer l’éblouissement.
    • Le produit à vitre qui contient de l’alcool est à éviter, car il peut endommager le revêtement de la visière.
    • Les recommandations d’entretien du fabricant de la visière peuvent fournir une information utile.
  • Les visières des casques certifiés ECE 2205 et Snell ont passé avec succès des essais de résistance aux impacts dans le cadre de leur certification.

Lunettes de protection

  • Il est préférable de choisir des lunettes spécialement conçues pour la conduite d’une moto.
  • Les lunettes de protection ne doivent pas gêner la vision des angles morts.
  • Les montures doivent être plutôt enveloppantes, sans branches épaisses qui pourraient gêner la visibilité sur les côtés.
  • Les branches seront de préférence droites pour pouvoir être glissées facilement dans le casque ou repositionnées.
  • Les montures doivent être faites dans un matériau flexible. Le métal est proscrit car il peut occasionner des dégâts importants au niveau des joues et du crâne en cas de chute. Ainsi, les verres organiques (matière plastique transparente) sont à privilégier, car ceux en matière minérale peuvent se casser et blesser les yeux.
  • L’idéal est d’essayer les lunettes avec le casque pour s’assurer que le confort est optimal.
  • Les verres auront de préférence reçu un traitement antibuée, antirayure et antireflet.
  • Les verres teintés et filtrant les UV, correcteurs ou non, permettront de réduire la fatigue visuelle due à une trop forte luminosité.
  • Pour des longs trajets, les verres photochromiques sont une bonne option, puisqu’ils s’adaptent automatiquement à l’intensité de la lumière. Attention cependant que la visière du casque ne bloque pas les UV, sinon, les verres ne pourront pas réagir à la luminosité.
  • La nuit, les verres de conduite permettront de réduire l’éblouissement au croisement d’autres véhicules. Des modèles avec correction sont également disponibles.

Conseils pratiques

  • Le port d’une protection visuelle est obligatoire dans 36 États américains et en Saskatchewan. Il est bon de vérifier si les endroits où vous voulez aller en vacances ont cette exigence. Certains endroits précisent les caractéristiques que doit avoir la protection visuelle.

Gants

Les gants doivent :

  • Être en cuir ou faits à partir d’une matière antiabrasion comme le Kevlar.
  • Couvrir entièrement les mains et les poignets.
  • Être renforcés aux articulations et aux paumes.
  • Être souples, pour ne pas nuire à la manipulation des commandes.
  • Être ajustables aux poignets.
  • Idéalement, offrir une protection supplémentaire en fibres de carbone aux jointures.
  • Être bien ajustés, ni trop grands, ni trop courts, ni trop serrés.

Le saviez-vous?

  • Vous aurez plus froid aux doigts avec des gants trop courts ou trop serrés.
  • Le cuir est la matière qui résiste le mieux à l’abrasion, pourvu qu’il soit épais et robuste.
  • Un cuir d’une épaisseur de 0,9 mm offre une résistance à l’abrasion de 2,5 secondes lors d’une chute.
  • Les gants faits de textile sont toutefois de plus en plus résistants. Ils offrent également plusieurs avantages : souplesse, légèreté, effet « éponge » moindre et séchage plus rapide.

Conseils pratiques

  • Pour limiter la sensation de froid et la stagnation de la transpiration, choisissez des gants avec un peu d’espace au bout des doigts.
  • Idéalement, munissez-vous de deux paires de gants, une pour les temps plus chauds et l’autre pour les temps plus froids.
  • Au moment d’acheter des gants, assurez-vous d’avoir les ongles plutôt courts, car des ongles trop longs pourraient vous induire en erreur sur la taille requise.

Pour les temps froids

  • Les gants pour les températures plus froides se composent d'un revêtement extérieur fait de cuir, de textile ou des deux, sous lequel se trouve une doublure en matériau synthétique. La doublure doit être chaude, ne pas gêner les mouvements et ne pas se retourner lorsque les gants sont retirés. Entre le revêtement et la doublure, il se trouve souvent une membrane qui maintient la chaleur, assure l'étanchéité des gants et évacue la transpiration.

Bottes

Les bottes doivent :

  • Protéger l’ensemble des pieds et des chevilles, idéalement jusqu’aux tibias.
  • Être en cuir ou en textile résistant à l’abrasion, avec des renforts aux pointes et aux semelles.
  • Être munies de semelles antidérapantes.
  • Être hydrofuges.

Le saviez-vous?

  • Il est important d’éviter les bottes à embout d’acier, car en cas d’impact le métal pourrait sectionner les orteils.
  • Un cuir d’une épaisseur minimale de 2,5 mm offre une résistance à l’abrasion de 5 secondes lors d’une chute.

Conseils pratiques

  • Privilégiez les bottes conçues spécialement pour la moto.
  • Privilégiez les cuirs épais et solides, mais souples.